Les cerises sud-africaines arrivent avant le Chili, rendant ainsi urgent de se positionner sur le marché chinois

Les cerises sud-africaines comblent un manque sur le marché britannique

Entre la fin de la saison de la cerise canadienne et le début de la saison chilienne, début octobre, il y a une période d'environ deux à trois semaines pendant laquelle le marché britannique n'a aucun autre fournisseur de cerises que l'Afrique du Sud.

L'audacieuse société agricole ZZ2, en Afrique du Sud, surtout connue pour ses tomates et ses avocats, comble ce manque grâce aux variétés à faible refroidissement de Zaiger Genetics, expédiées au Royaume-Uni essentiellement par avion.

Les vergers de cerisiers de leur ferme de la province du Nord-Ouest sont les plus matures de leur portefeuille et fournissent la plupart des cerises - bien que la récolte ait été un peu plus réduite que l'an dernier - tandis qu'une nouvelle ferme de cerisiers à Gauteng et une autre à Limpopo, appartenant toutes deux à ZZ2, ont connu cette année une petite récolte inaugurale. Il existe une quatrième cerisaie à Mpumalanga que ZZ2 gère pour le compte de la société minière Exxaro. L'expansion de ces exploitations permet à ZZ2 d'assurer une saison de culture des cerises jusqu'à la troisième semaine de novembre.

«Les prix sur le marché britannique étaient bons, entre R160 (9,58 euros) et R180 (10,78 euros) par kg. Nous avons un très bon contrat avec Tesco, c'est pourquoi nous envoyons la grande majorité de nos cerises au Royaume-Uni et un peu dans l'UE», explique Clive Garrett, directeur marketing de ZZ2. «Environ 20 % de notre production est destinée au marché local, où nous avons des contrats avec Woolworths et Shoprite Checkers, car les prix intérieurs sont également élevés et nous aimons soutenir le marché local.»

Il s'attend à ce que les prix des cerises baissent au fur et à mesure que le volume augmentera sur le marché. Des cerises sont actuellement récoltées à Mpumalanga, tandis que le secteur florissant des cerises du Cap-Occidental commencera à récolter dans deux à trois semaines.

Un nouveau sentiment d'urgence pour élargir l'accès à la Chine
L'industrie sud-africaine de la cerise a été rajeunie ces dernières années avec de nouvelles variétés et de nouvelles zones cultivées. Les volumes continueront à augmenter dans un avenir proche, mais la durée de la saison est limitée.

«Nous espérons conquérir de nouveaux marchés à l'avenir, comme la Chine», poursuit Clive. «Cela ne prendra pas nécessairement des années. Les cerises arrivent en troisième position, avec les fruits à noyaux, dans les négociations sur l'accès au marché avec la Chine, après les poires et les avocats. L'industrie a rencontré le ministre de l'Agriculture il y a quelques semaines et un nouveau sentiment d'urgence semble se faire sentir quant à l'ouverture de ce marché. Le président Ramaphosa a souligné l'importance des recettes d'exportation pour l'économie du pays.»

Acheminer des cerises sud-africaines en Chine avant l'ouverture de la saison chilienne est une occasion trop belle pour ne pas la saisir.

Pour plus d'informations: 
Clive Garrett
ZZ2
+27 15 395 2040
clive@zz2.co.za 
zz2.biz/products/cherries-new/


Date de publication :
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2018