François Moran, Tropibana:

Sur le marché de Paris, l’origine est d’une importance fondamentale

La société Tropibana a été fondée par Grégoire Moran, qui a transmis tout son savoir-faire à son fils François, qui en est aujourd'hui le gérant. L’entreprise est située sur le marché de Rungis. « Nous sommes sur le plus grand marché du monde, avec une grande diversité de produits. Cela constitue de grands avantages », raconte François. Le produit phare de Tropibana est la banane de Martinique.

« Le marché parisien a toujours préféré les bananes en provenance de Martinique, malgré le fait que les bananes produites en Afrique ou en Amérique du sud soient moins chères. À la suite des dégâts provoqués par l’ouragan Maria, nous n’avons pas eu un seul kilo de bananes de Martinique pendant plus de neuf mois. J’étais obligé de travailler avec les bananes de Colombie et du Panama. J’ai retrouvé les bananes de Martinique il y a un mois. Dès qu’elles sont arrivées, nos clients ne demandaient rien d’autre. Sur le marché de Paris l’origine est d’une importance fondamentale. Jusqu’à la fin avril, le marché des bananes sera super. »

Outre les bananes, Tropibana offre une large gamme de fruits et légumes exotiques. « Nos clients sont des grossistes, des semi-grossistes et des détaillants. Nous ne travaillons plus avec les discounts. Souvent ce sont des gens extrêmement agressifs au niveau des prix, et ça n'en vaut pas la peine. »

Le marché des fruits et légumes exotiques est en plein essor et il y a de plus en plus d’opérateurs. « Les gens font des voyages outre-mer. De retour en France, ils veulent retrouver le goût et la saveur des produits qu’ils ont mangés au Mexique, à Saint Domingue ou aux Caraïbes. Les gens commencent à demander plus de mangues, d’ananas, de patates douces et de noix de coco. Actuellement beaucoup de monde voyagent en Thaïlande, où ils mangent de la noix de coco fraîche. Comparé à il y a 3 ans, la demande a augmenté d’environ 400%. C’est incroyable », s’exclame François.

« En ce qui concerne la patate douce, il y a de plus en plus de gens qui font la différence entre la patate à chair rose, blanche ou orange. Les asiatiques demandent principalement les roses et les blanches, les musulmans préfèrent les roses alors que les Français préfèrent les blanches et les oranges. »

« La demande pour les fruits exotiques est la plus forte pendant les périodes de Noël et de Pâques. Grâce aux asiatiques, la demande explose en février, pendant la fête de la lune et le nouvel an chinois. Il y a une forte demande en mini-bananes, en papayes et en tout produit un peu exotique. Malheureusement cette année a été plutôt mauvaise, car nous avons eu trois mois avec de la neige et des températures très basses. »

Topibana fait partie de M-group qui comprend aussi une entreprise exportatrice : Atom export. « Nous fournissons quasiment tous les pays européens ; pas uniquement en fruits et légumes, mais aussi en autres produits français de luxe comme le champagne et le foie gras », ajoute François.

Pour plus d’informations :
Tropibana
François Moran
+33.620.17.20.13
f.moran@atominternational.com  
www.tropibana.fr 
www.atominternational.fr  


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)