Bernard Breman:

Pays-Bas : récolte record de baby kiwis pour l'année 2018

La récolte des baby kiwis chez Bernard Breman à Uffelte (Drenthe) aux Pays-Bas, a pris fin il y a environ trois semaines. « Cette année, nous avons eu une récolte fantastique avec des fruits de bonne qualité. Nous avons beaucoup plus de volume que l'an dernier », dit le producteur.

 

Les conditions de culture ont également joué cette année. « Nous n'avons pas eu de dégâts dus au gel ce printemps. Avec un beau temps chaud et un approvisionnement suffisant en eau, les baies ont bien poussé », dit Bernard. Ces conditions sont très différentes de celles de l'an dernier quand, au mois d'avril, le gel nocturne avait gelé environ 60 % de la récolte.

Cet agriculteur s'est tourné vers la culture fruitière il y a huit ans. À l'époque, il était à la recherche de cultures uniques sur Internet. Il est tombé sur la culture des baby kiwis, de baies ou de tayberry. « Depuis, les ventes vont bien. Au fil des ans, nous avons commencé à utiliser de plus en plus de terres. Nous avons maintenant 1,6hectares. Quatre-vingts pour cent sont consacrés aux baby kiwis parce que les baies se sont révélés très fragiles. Nous ne pouvons rien faire de plus avec ces baies que les transformer en jus », explique-t-il.

« Quand nous avons commencé, nous n'avions presque pas de modèle de comparaison pour le baby kiwi. C'était donc très excitant. Cependant, j'avais un très bon pressentiment au sujet de ce fruit. J'ai aimé son goût et ses qualités saines. Mais aussi, leur simplicité me parlait. Les plantes elles-mêmes sont assez faciles à entretenir. Elles sont fortes et peuvent résister à quelques coups », dit Bernard.

De l'exotisme à la gourmandise locale
« Auparavant, les baby kiwis qui se trouvaient sur les étales néerlandaises étaient principalement importés de pays comme la Chine et le Vietnam. Ce fruit avait donc une empreinte carbone énorme. Cette production a été augmentée par le fait qu'ils n'étaient pas importés en très grandes quantités. En cultivant des baby kiwis ici, aux Pays-Bas, ces fruits sont passées d'un produit exotique à une friandise locale », poursuit l'agriculteur.

« Nous avons aussi eu du beau temps pendant les vendanges », dit Bernard. Son entreprise fournit principalement la Coopérative Hoogstraten. Les ventes du producteur sont complétées par des magasins régionaux et des grossistes de la région. « Les ventes à Hoogstraten battent toujours leur plein. Nous sommes heureux, les baby kiwis gagnent lentement en popularité aux Pays-Bas, en Belgique et ailleurs. »  

Pour plus d'informations :
Fruitteeltbedrijf B. Breman
1a Winkelsteeg
7975 PV Uffelte, Drenthe
Pays-Bas
+31 (0) 655 140 930
info@kiwibes.nu  
www.kiwibes.nu 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)