Cameroun : relancer le secteur agricole par la noix de cajou

Afin de diversifier son secteur agricole, le Cameroun s’intéresse de plus en plus à la filière anacarde. Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader) a annoncé que malgré un potentiel estimé à des millions d’hectares, le Cameroun n’a qu’une production annuelle de 108 tonnes d’anacarde ou noix de cajou.

Le pays sera accompagné de la coopération allemande qui souhaite appuyer le développement de la filière à travers un co-financement du Fonds européen de développement (FED) et du Secrétariat Afrique Caraïbes-Pacifique. Cela se traduira par la une stratégie propice au bon développement des chaînes de valeurs ajoutées de la filière anacarde au travers de la valorisation du foncier, la promotion de l’entreprenariat diversifié pour la production, la promotion de l’ensemble des chaînes de valeurs porteuses de ce produit agricole et le renforcement des capacités des acteurs. Cette stratégie permettra d’améliorer les compétences de milliers de personnes et aider à la création de 151 650 emplois autour de la filière. En outre, la production fixée à l’échéance 2023 va garantir un chiffre d’affaires annuel d’au moins 5,5 milliards de Francs.

Source : Cameroon Tribune


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)