Mohamed El Abgy, Wadi El Nile:

« Nous voulons augmenter nos exportations à environ 10,5 millions d'euros l'année prochaine »

Mohamed El Abgy, président de la société Wadi El Nile, a déclaré que la société vise à doubler ses exportations l'année prochaine, en intensifiant sa présence sur les marchés de l'Indonésie, de la Chine et du Bangladesh. Il vise également à porter les exportations à environ 19 millions d'euros au cours des cinq prochaines années.

La société est spécialisée dans l'exportation d'agrumes, tels que les oranges de toutes sortes, citrons, grenades, raisins, fraises, oignons verts, ail, poivre, avocat, et des légumes comme les laitues. Les agrumes représentent à eux seuls 60 % des exportations de l'entreprise. Leurs exportations ont atteint 3 millions d'euros l'an dernier.

El Abgy a expliqué que la société exporte actuellement ses produits dans 25 pays, la plupart en Asie du Sud-Est. Elle y exporte 60 % d'agrumes, d'oranges, de mandarines et de citrons, et 25 % au Bangladesh, soit l'équivalent de 80 conteneurs valant 0,87 million d'euros. La Chine a reçu 50 conteneurs d'agrumes d'une valeur de 650 000 dollars.

Selon dailynewsegypt.com, la société exporte également ses produits au Vietnam, au Myanmar, au Cambodge, au Sri Lanka et au groupe des îles Fidji, près de la Nouvelle-Zélande, mais cela en quantités limitées. Elle exporte également aux Philippines via Hong Kong, ainsi qu'en Indonésie, en Malaisie et en Australie.

Les exportations de la société vers les pays du Golfe représentent 25 % du volume, en particulier les Émirats arabes unis, l'Arabie Saoudite, le Koweït et l'Irak, en plus de quantités limitées vers certains pays de l'UE, comme l'Italie et les Pays-Bas, l'Allemagne, la France et la Belgique, ajoute-t-il.

Il a noté que les exportations vers le marché européen ont un avantage étant donné le faible coût de transport dans ces pays, ainsi que la faible distance et l'arrivée rapide des produits. Ce marché est le marché le plus approprié pour les sources à petite échelle, étant donné le faible risque et la possibilité de produits endommagés.

L'entreprise vise à ouvrir de nouveaux marchés au cours de la prochaine période en Corée du Sud et au Japon. Elle cherche ainsi à bénéficier de protocoles de coopération avec l'Égypte, ou à permettre l'entrée de produits par les pays voisins, puis à les transporter par bateau. Elle prévoit également d'entrer sur les marchés du Brésil et du Canada, a indiqué El Abgy.

Wadi El Nile se concentrera au cours de cette saison sur l'exportation de grenade en grande quantité vers le marché de l'Asie de l'Est et de raisins vers la Chine, notant que la Chine a besoin de l'augmentation des exploitations agricoles avant d'approuver l'entrée de produits sur leurs marchés, a conclu le président de la société.


Date de publication :



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2018