Grande distribution : Leclerc ouvre son premier magasin bio

Après les initiatives de Carrefour et Casino, c’est au tour de Leclerc de lancer sa nouvelle chaîne de magasins bio. Baptisé Le Marché Bio, le premier magasin à ouvert ses portes à Saintes en Charente-Maritime. Ses 400 m² sont entièrement consacrés aux produits biologiques. Michel Edouard Leclerc compte ouvrir 200 enseignes sous quatre ans.

Avec une hausse de 20% entre 2016 et 2017, les produits de l’agriculture biologique ont le vent en poupe. 16% des consommateurs français affirment être adeptes de ce type de produits selon une étude Nielsen. Ils sont en effet nombreux à être prêt à mettre la main au porte monnaie jusqu’à 15% de plus que le prix normal afin d’acheter des produits de meilleur qualité.

Avec Le Marché Bio et des prix en moyenne 30% moins chers que les spécialistes, Leclerc compte bien faire de la concurrence aux réseaux historiques du bio comme Biocoop. Ce dernier vient d’ailleurs de lancer sa première campagne publicitaire à la télévision pour faire valoir sa différence. Leclerc précise néanmoins que ces prix seront obtenus grâce à un effet sur ses marges et non en exerçant des pressions toujours plus grande sur les agriculteurs bio afin qu’ils baissent leurs prix de revente aux distributeurs : « Le bio ne doit pas être réservé à des happy fews et bobos parisiens. Ce n’est pas parce que les produits bios coûtent à la base 20 au 30 % plus chers qu’il faut en rajouter avec 60 % de marge ! »

Si depuis plus de dix ans, toutes les grands groupes ont lancé leur « marque distributeur » (telles que « Carrefour Bio » ou « Bio Village » chez Leclerc), Le Marché Bio souhaite mettre en avant les marques bio de référence, explique Joseph Chauvet, responsable « bio » du groupe Leclerc. « L’offre est plus complète, plus experte que dans nos supermarchés. Nous proposons aussi beaucoup de produits en vrac : céréales, lentilles mais aussi lessive, huile d’olive, vin ».

La concurrence 
Depuis quelques années, les chaines bio se multiplient dans l’hexagone. Au niveau des distributeurs historiques, on retrouve le réseau Biocoop, vieux de 40 ans, en tête des distributeurs indépendants avec ses 530 points de vente, devant La Vie Claire (325 points de ventes) et Biomonde (200). Mais les grands groupes ont développées de nouvelles chaines ou en ont rachetées, comme Naturalia (150 magasins) qui est désormais une filiale de Monoprix (groupe Casino). Carrefour a ouvert son premier magasin spécialisé Carrefour Bio en 2013 à Paris. Il en compte aujourd’hui une vingtaine dont une majorité dans la capitale. Un premier Auchan Bio est apparu à Lille en novembre 2018 et Intermarché a pris des parts dans le réseau Comptoir de la Bio. Auchan, quant à lui, teste deux concepts : Auchan bio et Cœur de Nature.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)