Batiste Eixarch, Fontestad:

« Le calendrier de récolte des agrumes espagnols pourrait changer à l'avenir »

Bien que la tendance sur les marchés européens ces dernières années ait été de préférer les variétés tardives de l'hémisphère sud au début de la saison des agrumes en Espagne, le manque d'achats est devenu encore plus évident cette année. Il a été prédit que cela pourrait avoir des conséquences à l'avenir sur les variétés de mandarines espagnoles extra précoces.

Selon Batiste Eixarch, directeur de la société valencienne Fontestad, il y a « une production croissante de mandarines Clemengold et Orri dans les pays de l'hémisphère sud. L'Afrique du Sud en est un exemple. Compte tenu de la superficie plantée, les volumes pourraient tripler, voire quadrupler, dans un avenir proche. Ces variétés sont très appréciées sur le marché en raison de leur coloration et de leur goût, et menacent donc la vente future de variétés extra précoces telles que la Clemenrubí ou les Oronules. » 

« Les fruits espagnols tardifs sont également remplacés par des variétés précoces de l'hémisphère sud, tant dans le cas des mandarines des variétés susmentionnées que dans celui des oranges, avec des variétés très appréciées, telles que la Navel Powel, la Barfield et la Valencia Midknight. Par conséquent, on s'attend à ce que la récolte espagnole commence et se termine de plus en plus tard. La seconde moitié de la saison devient de plus en plus intéressante pour le secteur. On cherche donc à accroître la culture des variétés tardives, qui dominent le marché, et à obtenir des redevances plus élevées. »

« Dans le passé, aucune orange de table n'était consommée en Espagne à partir du mois de mai, seulement du jus. Aujourd'hui, les consommateurs ont accès à des oranges de table de très bonnes qualités organoleptiques tous les jours de l'année, car il existe une niche de marché qui l'exige, malgré l'offre importante de fruits d'été. » 

Fontestad est en mesure de fournir des agrumes toute l'année. En dehors de la saison espagnole, la société importe des oranges d'Afrique du Sud. Bien qu'elles soient d'excellente qualité, leur importation devient de plus en plus difficile, tant sur le plan financier que sur celui de la planification. Cela est dû à la décision du secteur sud-africain des agrumes d'interrompre les expéditions vers les ports espagnols. C'est pourquoi l'entreprise est toujours à la recherche de variétés d'oranges qui peuvent prolonger la période de culture en Espagne jusqu'à l'arrivée des nouvelles oranges Naveline, en novembre. C'est un objectif qui pourrait bientôt devenir une réalité. « Nous sommes déjà en mesure de fournir des oranges espagnoles de qualité jusqu'à la deuxième semaine de septembre », a déclaré Batiste Eixarch.

Un long chemin à parcourir en matière de croissance sur les marchés européens
L'entreprise, basée à Museros, a clôturé la saison 2017/2018 avec un chiffre d'affaires de 153 millions d'euros. Il s'agit d'une croissance de 8 % qui résulte de l'augmentation des ventes sur le marché intérieur et des exportations vers l'Europe, notamment vers les marchés du Royaume-Uni, de la France et de la Suisse, et dans une moindre mesure vers l'Allemagne et la Pologne.

Cette année, Fontestad s'est engagé sur la voie de la durabilité dans tous les processus, de la culture à la transformation. L'entreprise a investi 2 millions d'euros dans des panneaux solaires, ce qui lui permet de réduire de 25% les coûts énergétiques de son usine d'emballage. Un système de réutilisation de l'eau a également été mis en place pour assurer une utilisation plus efficace de cette ressource.

Fontestad est également la première entreprise à recevoir la certification Bayer Food Chain Partnership. Ceci a été réalisé grâce à un projet de collaboration dans la chaîne d'approvisionnement alimentaire visant une agriculture plus durable et l'obtention d'un produit de qualité sain et sûr. Les ravageurs et les insectes font donc l'objet d'un suivi dans les plantations pour déterminer si une intervention est nécessaire. Si tel est le cas, ils étudient toutes les alternatives possibles à l'utilisation des produits phytopharmaceutiques traditionnels, telles que la pose de pièges, la libération d'insectes prédateurs, la confusion sexuelle, etc. Si des produits phytopharmaceutiques doivent être utilisés, les agents présentant le meilleur profil toxicologique sont choisis et utilisés à des moments où la quantité de résidus sur le fruit une fois emballé sera minimale.

« Le goût de Valence » au salon Fruit Attraction
Fontestad a été la première entreprise d'agrumes à participer à la Fruit Attraction de Madrid. Depuis lors, l'entreprise a réussi à surprendre les visiteurs du salon à chaque fois avec ses stands attrayants, qui sont mis en place chaque année sous un thème différent en rapport avec les valeurs de l'entreprise. « C'est une foire qui a lieu à un très bon moment pour faire des affaires, et cela est dû au fait qu'il ya des professionnels du secteur comme Jorge Brotons et José Gandía à sa tête. Cela exige un investissement économique, mais ça fonctionne toujours très bien avec nos clients et nos visiteurs. Cette année, nous surprendrons les visiteurs avec un thème basé sur le bon goût de Valence. Nous vous invitons à nous rendre visite dans le hall 3, stand 3D03. » 

Pour plus d'informations :
Batiste Eixarch
Fontestad, S.A.
Carretera CV 32, km 9
46136 Museros Valencia, Espagne
+34 961 450 655
beixarch@fontestad.com 
www.fontest.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)