Australie : le projet Pinata Farms s'attaque au brunissement sous la peau des mangues

Il y a six ans, Pinata Farms, un producteur basé à Wamuran, a lancé un projet de recherche axé sur les mangues Honey Gold et le brunissement de celles-ci sous la peau.

Le brunissement sous la peau ne change pas le goût d'une mangue, mais donne à la peau une apparence abîmée et désagréable. Le directeur général de Pinata Farms, Gavin Scurr, a déclaré que le brunissement de la peau touchait principalement les cultures de mangues dans le nord.

« Nous avons pu définir que cela est lié à la vitesse de développement du fruit », a déclaré Scurr. "De la floraison à la récolte dans le nord, il faut environ 100 à 110 jours, alors que le plus rapide dans le Queensland est de 140 jours."

La recherche, menée en collaboration avec le département de l'agriculture du Queensland et la Horticulture Innovation Australia, n'a pas permis de déterminer le meilleur moyen de combattre le brunissement sous la peau pendant la phase de croissance. De ce fait, les chercheurs ont commencé à s’intéresser à l'emballage et à la manutention.

Les conclusions auxquelles Pinata Farms est parvenue ont abouti à une réorganisation fondamentale de leur exploitation, passant de la récolte de jour à la récolte de nuit.

« Nous sommes les seuls à récolter la nuit », a déclaré Scurr. « Quelques autres entreprises ont étudié la question, nous n'étions pas les premiers à essayer les récoltes nocturnes. Quelques autres avaient fait des essais, avec pour objectif la possibilité de récolter nuit et jour lorsqu’ils sont en retard dans leur récolte. »

Une des principales caractéristiques de leurs opérations de récolte dans le Nord était de ramener lentement les fruits à la température de conditionnement. "Plus vite vous ramenez les fruits de la température ambiante à la température de transport, plus cela aggravera le problème. Au lieu de cela, nous baissons la température plus lentement, ce qui va à l'encontre des bonnes pratiques usuelles où plus c’est rapide, mieux c'est. Si nous pouvons refroidir en 24 heures, au lieu de six ou huit heures, cela fait une différence significative en ce qui concerne le brunissement sous la peau que nous obtenons. Et cela a un impact négligeable sur la durée de conservation. "

Source: queenslandcountrylife.com.au


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)