Michel Marchetto (Alpex) sur les taxes imposées par le gouvernement algérien

Les nouvelles taxes vont-elles freiner les exportations vers l’Algérie ?

L’Algérie a levé l’interdiction de l’importation sur de nombreux fruits et légumes frais. Selon Michel Marchetto, exportateur vers l’Algérie, « on a supprimé une batterie de mesures qui nous empêchait d’exporter, pour en remettre une qui place la barre des taxes très haute. Ça va soit freiner les exportations vers l’Algérie, soit favoriser la création de nouveaux systèmes pour détourner celui-ci. »

Michel travaille pour Alpex, une société française d’exportation et commercialisation de fruits et légumes frais, spécialisée dans la banane verte entre autres. « Quand nous avons créé l’entreprise en 2012, nous étions spécialisés dans la commercialisation des pommes européennes en Algérie. Tout allait bien, jusqu’à ce que le pays entre en crise. »

En 2014, les prix du pétrole ont commencé à baisser, et l’Algérie a fait face à un déficit commercial. « Le pays a voulu réduire drastiquement les importations, pour essayer de rééquilibrer sa balance commerciale. Du jour au lendemain, les exportateurs ont été confrontés aux mesures du gouvernement Algérien, telles que des licences et autorisations d’importation pour un volume potentiel sur une période prédéterminée. On ne pouvait pas exporter au-delà de ces dates, » dit Michel.

Michel Marchetto

Interdiction de plus de 900 produits
« En 2016/2017, le gouvernement a complètement interdit l’importation de plus de 900 produits, dont la quasi intégralité des fruits et légumes, laissant la porte ouverte aux bananes et à l'ail. Nous étions très touchés. Progressivement, nous ne pouvions plus vendre la totalité de nos produits, et nous avons été obligés de trouver de nouveaux produits. »

En réaction, entre 2014 et 2015, Alpex a commencé à commercialiser des fruits et légumes secs et des épices comme l’ail et le gingembre. « Cela nous a permis de contrebalancer un peu le courant imposé par le gouvernement Algérien. Avant, les pommes représentaient quasiment 90% de notre chiffre d’affaires, et nous avons réussi à réduire ce pourcentage de plus de la moitié. »

Baisser le niveau de protectionnisme
« Sous la pression de la communauté internationale, l’Algérie a baissé son niveau de protectionnisme en retirant l’interdiction sur tous les produits, mais, la semaine dernière, on a reçu un détail du droit additionnel provisoire appliqué aux fruits et légumes frais avec des taxes extrêmes. La pomme et la poire vont par exemple être taxées à 200%. Les gens chercheront tous les moyens pour contourner cette nouvelle loi qui est complètement hors de la réalité et abusive pour les importateurs, et finalement pour le consommateur. »

Le détail du droit additionnel provisoire reçu par Michel

Malgré tout, Michel attend que les nouvelles mesures entrent en vigueur pour pouvoir recommencer ses exportations vers l’Algérie : « Même avec une taxe de 200%, certains produits comme la pomme peuvent intéresser certains clients, si les prix d’achat sont suffisamment bas. » Selon Michel, l’Algérie n’est pas du tout autosuffisante, notamment en ce qui concerne les pommes.

Les bananes ont du succès
Fin 2016, Alpex a commencé à commercialiser la banane. Aujourd’hui c’est leur produit phare. « Le commerce des bananes marche très bien en Algérie, parce que c’est un produit rare pour le pays. Par conséquence la banane n'a pas été touchée de la même manière par toutes les mesures du gouvernement, qui ont maintenu l'approvisionnement du pays en utilisant l'attribution des licences d'importations ponctuelles aux importateurs qui répondaient positivement au cahier des charges définissant le profil des sociétés importatrices. » 

A propos d’Alpex
Alpex appartient en partie au propriétaire de Soldive et des Vergers du Sud, et est aussi associée à une entreprise de négoce française dont le propriétaire franco-algérien comptabilise plus de 25 ans d'expérience spécialisé sur ce marché. Alpex est activement à la recherche de nouveaux marchés au Moyen Orient, proche Orient et en Afrique.

Pour plus d’informations :
Michel Marchetto
Alpex
19 Rue Gaston Castel
13016 Marseille
www.export-alpex.com 
contact@export-alpex.com  


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)