Un exportateur zimbabwéen de fruits réduit le pourrissement des agrumes à moins de 2 pour cent

Forrester Estate, du Zimbabwe, évalue l'efficacité de la solution Bio Turbo de Miatech pour éliminer l'éthylène et les agents pathogènes en suspension dans l'air dans les chambres froides afin d’envisager la possibilité d'étendre les activités du marché.

Environ 90% des pertes d'agrumes sont causées par un seul type de champignon appelé le «Penicillium digitatum», plus communément appelé «moisissure verte». Un fruit infecté suffit à générer des milliards de spores qui volent dans la chambre froide et infectent les fruits sains. Forrester Estate produit des clémentines, des citrons et des petits pois pour l'exportation vers l'Europe. Elle a été confrontée à des problèmes de propagation de moisissure sur de nombreux fruits et légumes, en particulier les agrumes. Il y avait aussi des problèmes avec l'éthylène provoquant une maturation rapide, un aspect ratatiné et une odeur désagréable de pourriture.

La société a commencé à explorer des solutions afin d’améliorer le stockage. Ils ont choisi le système Bio Turbo de Miatech, pour éliminer l’éthylène et les agents pathogènes en suspension dans l’air et réduire la contamination croisée.

Bio Turbo utilise un procédé breveté de purification de l'air en quatre étapes qui élimine efficacement l'éthylène et 99,5% des bactéries en suspension dans l'air. Bien que la technologie Bio Turbo utilise l'ozone dans l'une de ses quatre étapes pour détruire l'éthylène et les agents pathogènes aériens, l'ozone n'est jamais rejeté dans la chambre froide, ce qui rend la technologie Bio Turbo parfaitement sûre pour les humains, créant un environnement de travail plus sain et plus sûr.

Après plus de 2 ans d'utilisation continue et de bons résultats, ils ont décidé de mener des essais pour évaluer l'efficacité de Bio Turbo.

John Perrot, directeur général de Forrester Citrus Zimbabwe, a écrit une lettre à Coldroom Ozone - notre distributeur Miatech au Zimbabwe, où il a décrit en détail leurs conclusions.

«Nous avons fait quelques essais avec les clémentines qui ont été emballées la semaine 19 (le 7 mai). Quatre cartons ont été retirés au cours de la semaine 33 (14 semaines après l'emballage) et soumis à un contrôle de moisissure et de détection de fruits impropres à la vente. Il y avait moins de 1% de pourrissement.

Les fruits ont ensuite été vérifiés dans 4 autres cartons lors de la semaine 42 (17 octobre). Nous avons encore trouvé moins de 2% de pourrissement. »

Avant que Forrester n'achète un Bio Turbo, les fruits stockés contenaient 25% de pourrissement.

« Le Bio Turbo a changé notre approche pour stocker plus de fruits sur les marchés régionaux des clémentines et des citrons », a déclaré John Perrot.

Pour plus d'informations :
Oleg Kuts
Miatech
+1 (503) 659-5680
oleg@miatech.org
www.miatech.org
www.bio-turbo.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)