Poireau : baisse des rendements sur un an en début de campagne 2018/2019

Selon les premières estimations, les surfaces nationales implantées en poireaux de la campagne 2018-2019 devraient diminuer de 3 % (4 887 ha) sur un an par rapport à la moyenne 2013-2017. On constate en effet un repli de la production nationale (151 260 tonnes) de 6 % par rapport à l’année précédente. Ceci est causé non seulement par la baisse des surfaces exploitées mais aussi à la sécheresse estivale.

Au niveau des prix, les cours du poireaux se situaient en dessous de la moyenne 2012-2016 en raison d’une demande tournée précocement vers les légumes d’été au printemps 2017. Mais depuis le début de la campagne, l’offre est en replie sur l’ensemble des marchés européens. Les prix se sont donc infléchis à la baisse en juin et en juillet 2018 avant de progresser en août. En septembre les cours sont supérieurs de 40 % à ceux de l’année précédente.

À noter qu’entre mai et septembre 2018, les récoltes ont été inférieures à celles de la campagne précédente. Pour la campagne de poireau primeur qui se déroulait de mai à fin juillet, les volumes ont été inférieurs de 12 % à la moyenne 2013-2017. La demande peu orientée vers le légume en début d'automne, compte tenu d'une météo plutôt clémente, n'a pas favorisé l'augmentation des arrachages.

Source : lafraceagricole.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)