Pérou : les exportations de limes ont augmenté de 40 % cette année

Le directeur général de l'Association des producteurs d'agrumes du Pérou (ProCitrus), Sergio del Castillo Valderrama, a déclaré que les exportations péruviennes de limes (citrons verts) de Sutil et de Tahiti ont atteint 9 290 tonnes entre janvier et 24 octobre 2018, soit 40,37% de plus que les 6 618 tonnes transportées sur la campagne 2017.

L'augmentation cette année sera plus importante parce que le pays expédiera un volume important de citrons verts tout au long de l'année, a-t-il ajouté.

Entre janvier et le 24 octobre de cette année, les expéditions de limes Sutil ont totalisé 3 886 tonnes, soit 20,76 % de plus que les 3 218 tonnes expédiées au cours de l'année dernière.

Parallèlement, les exportations de limes de Tahiti sur la même période de 2018 se sont élevées à 5 404 tonnes, soit 59% de plus que les 3 400 tonnes expédiées sur les douze mois de 2017.

La principale destination de la lime Sutil était le Chili, avec 3 352 106 kilos. Viennent ensuite le Panama avec 411 436 kilos, la Grèce avec 44 016 kilos, les Pays-Bas avec 2 395 kilos et le Royaume-Uni avec 2 160 kilos, entre autres destinations.

Les principaux pays de destination de la lime de Tahiti produite au Pérou étaient le Chili avec 3 358 437 kilos, le Royaume-Uni avec 793 784 kilos, le Panama avec 621 543 kilos, les Pays-Bas avec 268 136 kilos, les États-Unis avec 164 864 kilos, l'Allemagne avec 55 854 kilos, la Belgique avec 50 422 kilos, la Martinique avec 43 470 kilos, le Costa Rica avec 25 200 kilos, le Canada avec 19 440 kilos et la France avec 3 240 kilos.

Sergio del Castillo a dit que l'augmentation importante enregistrée au cours des deux dernières années était due à la demande de citron vert du pays causée par l'internationalisation de la cuisine péruvienne.

« Le plus gros volume est destiné au Chili et sert essentiellement à répondre à la demande culinaire péruvienne et à d'autres types d'aliments. Nous envoyons déjà de la lime de Tahiti sur le marché américain, alors que nous n'avions pas l'habitude de la proposer sur ce marché », dit-il.

Il a également indiqué que certaines entreprises étaient intéressées à investir dans la lime au Pérou, par exemple dans la région d'Olmos (Lambayeque) où près de 200 hectares de cette plante ont été plantés, mais aussi dans d'autres projets de production.

« Je pense que la lime de Tahiti est l'agrume qui manquait dans le panier péruvien en raison de son potentiel industriel et d'exportation ; c'est la lime que le monde consomme. C'est du moins le scénario des prochaines années pour ce qui est de la lime au Pérou », a-t-il déclaré.

Source : agraria.pe


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)