La cerise chilienne arrive aux Etats-Unis après un départ en douceur

L'arrivée de cerises chiliennes aux États-Unis est imminente, et certains fruits seraient déjà arrivés. Alors que les expéditions de cerises du Chili vers la Chine ont déjà commencé, les arrivées vers les États-Unis sont plus lentes. De plus, la récolte sera un peu plus petite que la récolte record de l'an dernier (39 millions de caisses) et semble avoir encore diminué en raison du temps plus frais et de la pluie des dernières semaines. C'est ce qu'explique Broc Bengard de Bengard Marketing.

« Quelques exportateurs ont envoyé des cargaisons vers les États-Unis, mais la majorité des arrivées ne sont pas prévues avant la semaine prochaine, bien que le temps pluvieux prévu du week-end dernier au début de la semaine prochaine puisse retarder les choses un peu plus »,  a indiqué Bengard. « On s'attendait à ce que la récolte arrive dans environ 34 à 36 millions de boîtes cette saison. Cependant, avec un printemps humide et un temps plus froid récemment pendant la floraison, cela pourrait avoir réduit la récolte à 31 - 33 millions de caisses, ce qui équivaut à environ 15 à 20 % de moins que l'année dernière. » 

De plus, les premiers arrivages de cerises semblent être d'une variété moins appréciée. « La majorité des arrivées précoces sont de la variété Burlat, bien qu'elles apparaissent sous le nom de « Bing » sur le système »,  explique Bengard. « Il s'agit d'une variété plus douce et précoce, et en raison de sa nature plus douce et de sa faible teneur en sucre, les détaillants s'y intéressent peu. Mais à partir de la semaine suivante, nous devrions commencer à voir apparaitre la variété Royal Dawn, suivi de quelques variétés de Santina qui commencent à arriver. »

Effets de la culture affectée par les intempéries
Le temps plus frais aura d'autres effets sur la saison que la simple réduction du volume. Les conditions climatiques ont un peu retardé les vendanges, mais surtout pour les variétés précoces à ce stade. Si c'est le cas, cela signifie que la récolte et les arrivages pourraient être comprimés.

Photo prise début octobre. Image : Bengarde

« Les fruits ont mis du temps à arriver, explique Bengard. Il y a une bonne demande pour les premières commandes car tout le monde attend l'arrivée des expéditions pour ensuite remplir les étagères. Comme la récolte a été repoussée, nous nous attendons à ce que la récolte soit plus concentrée. Cela permettra de bonnes opportunités promotionnelles avec des volumes concentrés à l'arrivée. »

Bengard a ajouté que la qualité des fruits devrait également être bonne cette année. « Avec le volume réduit par rapport à l'année dernière, cela devrait se traduire par une récolte plus facile à gérer pour un emballage plus lent », dit-il. « De plus, il y a moins de tension sur les arbres avec moins de fruits, ce qui se traduit généralement par une meilleure qualité et un meilleur état des fruits pour le consommateur final. » 

Tests MAP et croissance dans la catégorie biologique
Cette année, la saison chilienne de la cerise a connu des progrès notables. Premièrement, Bengard a déclaré que certains transporteurs testaient les effets d'une nouvelle méthode d'emballage sous atmosphère modifiée. « Des tests sous atmosphère modifiée sont effectués en utilisant des clamshells », dit-il. « Les conteneurs sont emballés sous atmosphère modifiée en une seule couche, qui sera inspectée à l'arrivée et tout au long de la chaîne d'approvisionnement pour observer leur état après le trajet. » 

Un autre aspect à noter cette saison est l'augmentation de l'offre biologique en provenance du Chili. Les fournisseurs affirment que la demande de cerises biologiques est telle qu'une catégorie haut de gamme de cerises biologiques transportées par avion verra sa présence accrue sur le marché. « Ce sera la première année où la disponibilité des cerises biologiques par voie aérienne sera beaucoup plus grande », a fait remarquer Bengard. « Elle est destinée au marché haut de gamme, avec l'intention que les cerises arrivent dans les meilleures conditions possibles. » 

« Pour la première fois depuis de nombreuses années, les détaillants et les consommateurs peuvent s'attendre à une disponibilité totale de fruits de grande taille et de calibre supérieur, puisque la production biologique était destinée à notre marché », a-t-il expliqué. « Il y a un peu plus d'une décennie, le marché américain était la principale destination des cerises chiliennes. En comparaison, aujourd'hui, la Chine reçoit un peu plus de 90 % de toute la récolte chilienne de cerises conventionnelles, alors que l'an dernier, le marché américain en a reçu un peu moins de 4 %. Je suis heureux d'avoir l'occasion de mettre le meilleur et le plus gros dans les magasins pour que les clients puissent profiter de nos produit à partir de Thanksgiving et jusqu'à la fin décembre. » 

Pour plus d'informations :
Broc Bengard
Bengard Marketing, Inc.
Tél : +1 (310) 605-5105
broc@bengard.us 
www.bengard.us


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)