Chiquita partage ses efforts en matière de recyclage de bananes

Alors que la journée America Recycles Day commence le 15 novembre, Chiquita Brands International a déclaré qu'elle est fière d'annoncer ses efforts pour minimiser le gaspillage alimentaire et promouvoir ses efforts de durabilité. Chaque année, des millions d'Américains participent à l'America Recycles Day, une journée consacrée à la sensibilisation au recyclage et à la réduction des déchets. Chiquita a déclaré qu'elle continue de travailler quotidiennement pour atteindre son objectif d'éliminer les déchets de fruits d'ici 2020 en réaffectant et en donnant les bananes qui ne sont pas vendues.

« La banane est la quatrième culture vivrière la plus importante au monde, ce qui en fait un aliment essentiel pour des millions de personnes dans le monde entier », a déclaré Jamie Postell, directeur des ventes pour l'Amérique du Nord chez Chiquita. « Chez Chiquita, nous nous efforçons de réduire la pollution de l'environnement et le gaspillage alimentaire en trouvant des moyens de réutiliser nos bananes inexploitées. »

Les efforts de l'entreprise s'étendent à une usine de purée au Costa Rica, où une moyenne de 65 000 tonnes de bananes inutilisées sont transformées en purée et farine de bananes chaque année.

Les bananes abîmées qui ne répondent pas aux normes de haute qualité pour la commercialisation sont données aux agriculteurs locaux qui les utilisent pour nourrir leurs animaux. L'organisation a dit qu'elle redonne aussi à ses agriculteurs en leur fournissant de l'engrais organique et un soutien éducatif sur la manière d'utiliser cet engrais.

Chiquita possède une machine connue sous le nom de biodigesteur qui fonctionne sans carburant ni électricité et filtre les eaux usées pour créer un engrais riche en nutriments végétaux. En transformant ces déchets, Chiquita réduit la charge organique qui serait généralement rejetée dans les lagunes voisines.

Même les parties non comestibles des bananiers sont réutilisées et exploitées à bon escient. Par exemple, les feuilles, les troncs et les tiges de bananiers sont laissés dans le champ sous forme de paillis qui renvoie la matière organique au sol, la protège de l'érosion, conserve l'humidité et empêche la croissance des mauvaises herbes. Ces tranchées de compostage dans les fermes deviennent un lieu d'alimentation privilégié pour les oiseaux, les cerfs, les insectes et les grenouilles.

Pour plus d'informations :
Bridget Mackey
Chiquita
Tél : +1 (973) 588-2000
bmackey@coynepr.com
www.chiquita.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)