La Pologne est un leader dans les pommes conventionnelles, alors pourquoi pas dans les pommes biologiques ?

Les pommes polonaises conventionnelles submergeant l'Europe, il est peut-être temps pour la Pologne de s'y prendre autrement. Plutôt que de suivre la tendance, Anna Gabler d'Agro Queens a décidé de créer une nouvelle variété. D'après elle, les pommes biologiques offrent non seulement aux agriculteurs et aux exportateurs plus de profits, mais elles contribuent aussi à notre santé.

Bien que tout le monde se concentre sur le gros volume de pommes conventionnelles en provenance de Pologne, il ne faut pas oublier le marché biologique qui est en croissance. Anna Gabler, PDG d'Agro Queens a travaillé pour prendre pied sur le marché européen, et la saison dernière a bien traité son entreprise : « La dernière saison des pommes polonaises a été difficile, mais pas trop mauvaise à la fin. Les prix étaient élevés et l'Europe avait besoin de pommes, donc la demande était élevée. » 

Avec beaucoup d'agriculteurs en Pologne qui se tournent vers la culture de la pomme, Gabler cherchait à passer à l'étape suivante. Une fois qu'elle a découvert la qualité des pommes biologiques, elle a été convaincue : « La Pologne est le plus grand producteur de pommes conventionnelles en Europe, alors pourquoi ne pas être aussi un leader en pommes biologiques ? Je me souviens quand j'ai posé les yeux pour la première fois sur des pommes italiennes biologiques. Je n'arrivais pas à croire qu'il était possible de produire une pomme d'une telle qualité ! » Elle a donc décidé d'essayer de mettre sur le marché des pommes biologiques polonaises, mais ce changement s'est accompagné de nombreux défis : « Ce n'était pas facile, nous n'avions le soutien de personne et nous n'avions pas le savoir. Ce n'est que grâce à l'entêtement de nos agriculteurs et à leurs efforts que nous pouvons concurrencer nos voisins occidentaux aujourd'hui. » 

Là où le prix des pommes conventionnelles a chuté, les prix des pommes biologiques sont environ deux à trois fois plus élevés. Cela pourrait attirer les producteurs et les commerçants qui veulent rapidement obtenir de l'argent, mais Gabler essaie d'éviter ce genre de personnes : « Certains cultivateurs polonais veulent devenir riches en un jour, tout comme certains commerçants avides. C'est pourquoi j'essaie de les éviter et nous essayons de coopérer uniquement avec des personnes responsables. Nous cherchons des gens qui veulent grandir avec nous. J'ai commencé à trouver de bonnes personnes qui veulent construire l'entreprise en collaboration avec nous. » 

C'est ainsi qu'est née une nouvelle marque, que Gabler est fière de présenter : « Aujourd'hui, nous présentons la marque BIO QUEEN - derrière la marque se trouvent douze agriculteurs, avec lesquels nous pouvons fournir 4 000 tonnes de pommes au total. L'objectif pour l'année prochaine est de doubler ce volume, grâce à un plus grand nombre de participants. La moitié de nos produits sera destinée à l'industrie de la transformation et l'autre moitié à la consommation. BIO QUEENS fournit des connaissances. Nous contrôlons aussi les fermes pendant un an. Nous nous concentrons sur la vente, le marketing et la distribution. Nous emballons les fruits dans notre centre de conditionnement certifié. » 

Maintenant qu'Agro Queens a dépassé son stade de démarrage, Gabler cherche à atteindre certains objectifs à court terme : « Nous produisons actuellement des fruits biologiques pour les transformateurs, comme la purée, l'épluchage et le séchage. Bien sûr, nous avons aussi des pommes biologiques pour la consommation en barquettes de quatre et six, des sacs ou des pommes en vrac. Nous aimerions augmenter notre volume en Pologne car il y a encore beaucoup de travail à faire dans notre propre pays. Nous sommes en train de créer un emballage biologique, que nous présenterons bientôt. » 

Agro Queens est le premier exportateur de pommes biologiques de marque Bio Queen, qui est en route vers le marché européen. L'entreprise elle-même veut être la première à exporter des pommes biologiques de haute qualité en Suède et cherche même à entrer sur le marché avec des poires biologiques. Ce n'est pas comme s'il n'y avait pas de compétition, reconnaît Gabler : « L'Italie est le leader en termes de production, de marketing et de connaissance. Leur organisation est sur la bonne voie, ils ont un niveau de prix stable et je pense qu'ils ont un marketing parfait. C'est ce que nous devons suivre et apprendre nous-mêmes. En Pologne, nous devons avoir plus de respect les uns pour les autres, parler entre nous pour développer nos compétences, au lieu de vouloir constamment être compétitifs. » 

Pour plus d'informations :
Anna Gabler
Agro Queens
Tél : +48 502 842 132 132
anna.gabler@agroqueens.com  
www.agroqueens.com/en/


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)