Martin Oudenes, Roveg :

« La bonne qualité des patates douces américaines m'a surpris, vu le temps »

La saison nord-américaine de la patate douce a commencé il y a deux semaines chez Roveg, grossiste en fruits et légumes néerlandais. « La culture a eu son lot de pluie, nous avons donc commencé prudemment. Après tout, vous ne pouvez prendre un bon départ qu'une seule fois. Cependant, je suis agréablement surpris par la qualité de ce produit », déclare Martin Oudenes de Roveg. « Nous avons commencé avec quelques conteneurs, mais nous allons maintenant augmenter les volumes. »

Pendant ce temps, la saison égyptienne des patates douces à chair orange va se poursuivre pendant une semaine ou deux. Ensuite, la saison continuera avec la variété à chair blanche jusqu'en janvier. « L'Egypte a connu une très bonne saison. Ils avaient des patates douces de haute qualité, cueillies à la main », dit Martin.

La saison espagnole se poursuivra également pendant un mois ou deux. « Cependant, il a plu beaucoup là-bas jusqu'à présent. Les patates douces récoltées à la machine dans ce pays ont un peu plus de dommages cutanés. »

« Espérons que la demande augmentera encore plus à mesure que le temps se rafraîchira. Traditionnellement, vers Noël, on en mange plus. En outre, la demande de patates douces augmente chaque année. Ce produit connaît une belle croissance. De ce fait, de plus en plus d'acteurs se retrouvent sur ce marché », explique-t-il.

« Le prix des patates douces espagnoles et égyptiennes est actuellement d'environ 1 € par kg. Le prix du produit américain est de 1,20-1,30 € par kg », poursuit Martin.

« L'Amérique a un excellent marché local. Thanksgiving, Noël et Pâques sont des fêtes où l'on se régale de patates douces. Vous entendez même parler d'entreprises qui ont du mal à trouver suffisamment de produits pour les envoyer en Europe. Notre fournisseur dispose cependant de volumes suffisants », explique Martin.

« Outre ceux cités, un certain nombre de pays expérimentent également la culture de patates douces. C'est ce qui se passe aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne. Toutefois, ceux-ci demeurent des marchés de niche. Lorsque vous travaillez avec des programmes de plus grande envergure, ce type de production ne fait que perturber le marché. Mais, bien sûr, pour commencer l'agriculture, il faut savoir commencer petit. Avec tous les produits, les agriculteurs ont commencé à petite échelle », conclut Martin.

Pour plus d'informations :
Fruits Roveg
20 Nijverheidsweg
2742 RG Waddinxveen
T +31 (0) 180 635 700
martin_oudenes@roveg.nl
www.roveg.nl


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)