Algérie : l’état vient au secours de la banane

Avec les fluctuations massives de prix autour de la banane en Algérie, elle est devenue un vrai fruit de luxe. Aujourd’hui, il frôle les 1 000 dinars le kilogramme. De nombreux algériens ont montré leur mécontentement : une campagne de boycott a même été lancée sur les réseaux sociaux.

Afin de palier à cela, le gouvernement a décidé d’intervenir. Le monopole sur son importation va prochainement être levé. Les six entreprises qui ont cloisonné le marché, même après l'abandon des licences d'importation ne seront plus les seules à avoir l'autorisation d'importer ce fruit. La concurrence sera relancée comme avant mars 2017. En effet, les licences qui avaient pour but de protéger les entreprises du pays tout en faisant baisser le prix de ce fruit ont eu tout l’effet inverse : elles ont provoqué un déséquilibre du marché poussant les prix vers des sommets. L’objectif aujourd’hui est d’inonder le marché de bananes afin que le kilogramme revienne aux alentours de 200 DA pour le client final. 

En Algérie, la banane est le symbole d’une amélioration des conditions de vie. Longtemps restée un produit de luxe que les gens partageaient en petits morceaux, elle est aujourd’hui consommée en grande quantité par le peuple algérien.

Source : Lexpressiondz.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)