Comment Capespan affronte le tsunami technologique

La plupart des projets ERP ne peuvent réussir en une seule fois

De nombreuses entreprises sont impatientes de mettre en place un nouveau système ERP. Capespan n'a certainement pas peur de se lancer et d'investir dans un nouveau système. Cette société belge a investi dans un nouveau système qui a déjà été mis en place dans sept pays. Impossible ? Tom Quets, CIO de Capespan, en a discuté avec les participants au récent forum EU Fresh Info.

Les nouvelles technologies frappent la société et le secteur comme un tsunami. Ce n'est pas pour rien que le thème du forum était « Tsunami technologique ». « Ce thème m'a fait penser à ce tableau », commença Tom. Il se référait à un tableau ancien réalisé par l'artiste japonais Hokusai. Il dépeint une vague énorme. En arrière-plan, les contours du Mont Fuji sont visibles. Entre les vagues déchaînées, quelques bateaux flottent. Il y a là des pêcheurs qui essaient de faire face aux vagues. « J'aimerais utiliser ceci comme une métaphore de la situation dans laquelle nous nous trouvons. Tout comme ces pêcheurs, nous sommes confrontés à un énorme défi. » 

Une minorité des projets réussit
Mais quel est le véritable défi ? Tom donne trois options : Est-ce la vague, symbolisant les circonstances complexes et les changements rapides ? Est-ce le bateau, symbole de la technologie et des équipements dont nous disposons ? Ou est-ce les pêcheurs qui représentent les organisations et les gens ?

Si l'on examine la mise en œuvre des chiffres des systèmes ERP, on constate que ce n'est pas très encourageant. Le Standish Group a réalisé une étude portant, entre autres, sur l'implantation de logiciels. Cette société internationale indépendante de conseil en recherche informatique a conclu que seulement 23 % des implémentations de logiciels réussissent en une seule fois. Dans 58 % des cas, il y a des défis à relever. Ils comprennent le dépassement du budget ou des délais. Dans 19 % des cas, les projets échouent. Tom souligne que ces chiffres n'ont guère changé au fil des ans. Il y a d'innombrables causes, telles que des attentes irréalistes, pour ces échecs de mise en œuvre.

Le bateau et les pêcheurs
« Le bateau et les pêcheurs doivent être alignés », poursuit Tom. « Les pêcheurs doivent être prêts à mettre le bateau à l'eau au point le plus haut de la vague. » Il souligne l'importance d'une bonne sélection. Les gens doivent recueillir beaucoup d'informations sur les possibilités. Il est également important qu'une entreprise ait une vision claire et que les personnes qui occupent les postes les plus élevés possèdent un savoir-faire en TIC. « Vous devez impliquer le personnel et gérer les changements. Cela ne peut pas se faire d'une tour d'ivoire. » 

« L'aspect le plus important est peut-être celui des gens », souligne Tom. L'équipe qui doit exécuter le projet, ainsi que les autres employés, doivent être impliqués. « Assurez-vous d'avoir votre personnel à bord », conclut-il. « Former les managers et le personnel et soyez honnête, ouvert et transparent sur le projet. » 


Date de publication :
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2018