« Paris rêve d'être une ville agricole »

France : Agricool lève 28 millions de dollars US pour l'agriculture urbaine

Avec l'annonce d'un nouveau cycle de financement de 28 millions de dollars (24,7 millions d'euros), en plus des 13 millions de dollars (11,4 millions d'euros) déjà recueillis, Agricool poursuit son ambition de rendre les fruits et légumes sans pesticides accessibles à tous. Grâce à son concept novateur, l'entreprise a ouvert la voie à une nouvelle forme d'agriculture urbaine et technologique, cherchant à répondre à la demande toujours croissante d'aliments produits localement et à l'expansion des réseaux de distribution locaux.

La société a levé des fonds auprès de nouveaux investisseurs dont Bpifrance Large Venture Fund, Danone Manifesto Ventures, Antoine Arnault via Marbeuf Capital, Solomon Hykes, et une douzaine d'autres d'investisseurs providentiels passionnés par la mission de l'entreprise Agricool. Les investisseurs existants, parmi lesquels daphni, XAnge, Henri Seydoux et Xavier Niel via Kima Ventures, ont également participé à cette nouvelle vague de financement.

Prendre les devants dans un marché en plein essor
Selon les rapports de l'ONU, en 2030, 20 % des produits consommés dans le monde proviendront de l'agriculture urbaine (contre 5 % aujourd'hui). Au cours des trois dernières années, les équipes d'Agricool ont mis au point une technologie permettant de cultiver des fruits et légumes locaux plus productifs et sains dans de petits espaces contrôlés, appelés « Cooltainers » (conteneurs d'expédition recyclés transformés en fermes urbaines). Grâce à ce nouveau tour de table, Agricool pourra confirmer son rôle dans le développement de ce nouveau type d'agriculture, tout en se positionnant comme un acteur clé sur le segment de l'agriculture verticale en France et dans le monde. Agricool prévoit de multiplier par cent sa production d'ici 2021, d'abord à Paris, puis à l'international en commençant par Dubaï, où un conteneur est déjà installé depuis plusieurs mois dans « The Sustainable City ».

L'émergence d'un nouveau métier avec le recrutement de 200 personnes
Le déploiement de ces modules de production sera rendu possible grâce au recrutement de plus de 200 personnes en région parisienne et dans le monde d'ici 2021. Il en résultera l'émergence d'un nouveau métier : le Cooltivator - un hybride entrepreneur et agriculteur urbain. Ces « maraîchers du futur » joueront un rôle important dans la production de ce nouveau type d'alimentation locale, saine et accessible à tous.

Les villes de demain
Le défi de l'agriculture urbaine et pour Agricool est de contribuer au développement de la production alimentaire pour une population urbaine croissante qui veut manger des produits de qualité, tout en limitant l'impact écologique de sa consommation. Les fraises Agricool sont récoltées à maturité et l'entreprise affirme qu'elles contiennent en moyenne 20 % plus de sucre et 30 % plus de vitamine C que les fraises de supermarché.

« Paris rêve d'être une ville agricole », selon l'ambition de la Mairie de Paris. De nombreuses métropoles comme Londres, New York et Singapour partagent la même approche. « Nous sommes très enthousiastes à l'idée de soutenir l'agriculture urbaine vers un développement massif, et ce ne sera bientôt plus un luxe de manger des fruits et légumes exceptionnels dans la ville », souligne Guillaume Fourdinier, co-fondateur et PDG d'Agricool.

Pour plus d'informations :
Agricool
agricool.co
www.bpifrance.fr 
www.danoneventures.com 
www.daphni.com 
www.XAnge.fr 


Date de publication :



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2018