Les manifestations des gilets jaunes auront un impact considérable sur l’économie de la France

Ce week-end s’est déroulée partout en France, la quatrième journée de protestation massive contre l’augmentation des taxes. Après les détériorations et pillages qui ont eu lieu la semaine précédente, les autorités et les commerçants s’étaient préparés pour ce quatrième acte. A Paris, de nombreuses boutiques sont restées fermées et ont barricadé leurs entrées. En province, si les tensions face aux casseurs étaient moins fortes, beaucoup de grandes surfaces ou vu leur accès bloqué par les manifestants.

Plusieurs magasins ont été contraints de fermer leurs portes plutôt faute de clients. En effet, nombreux sont les Français qui avaient pris leurs précautions. La plupart ne sont donc pas sortis de chez eux ce samedi s’ils ne souhaitaient pas se joindre aux manifestations. À Mâcon en Haute-Loire, les gilets jaunes ont à nouveau investi le parking du magasin Auchan. Face à la pression, le gérant a du fermer l'établissement peu après 15 heures. Cette décision a été prise afin d'assurer la sécurité des clients et du personnel. Les quelques personnes qui étaient dans le magasin on dû être évacuées par les sortie de secours.

Avec la saison des fêtes de fin d'année, ces fermetures sont une catastrophe pour l'économie française. Un centre commercial moyen compte environ 130 salariés. Privés de leur travail, ils se retrouvent au chômage technique. « Nous avons demandé à la Directrice la mise au chômage partiel de notre personnel, qui représente une centaine d’équivalents temps plein », a déclaré Julien Penot, gérant d’un grand supermarché en Haute-Loire dont « l’accès des camions de livraison est empêché depuis mardi par un barrage de gilets jaunes en place jour et nuit ».

Les stations-service également ont des problèmes d’approvisionnement. Cela impact les clients mais aussi les professionnels qui ne peuvent acheminer les produits. « Nous n’avons évidemment plus de produits frais mais les rayons de conserves et de pâtes sont eux aussi vides », a précisé le gérant d’un magasin de l’enseigne Intermarché.

Les gérants de PME espèrent que le mouvement va se finir ou qu’ils pourront au moins travailler librement dans les prochains jours avant les fêtes de fin d’année.

Le ministre des finances Bruno Le Maire a annoncé que l'économie française sera sévèrement impacté par le mouvement des gilets jaunes. « Nous devons nous attendre un nouveau ralentissement de la croissance économique », a-t-il déclaré à Reuters lors d'une visite de boutiques et restaurants vandalisés samedi.

Sources : Reuters, News-24.fr et lejsl.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)