« Même les grosses poires ne sont pas aussi performantes que prévu »

 « Le temps sec et chaud a causé de vrais problèmes dans le secteur des fruits. La chaleur a fait en sorte que les gens ont gardé longtemps cette impression estivale, ce qui s'est retrouvé dans leurs habitudes alimentaires », explique Tony Derwael, l'un des propriétaires de la société Bel'Export, en Belgique.

« Environ la moitié de la récolte aurait dû être vendue en septembre, octobre et novembre. La récolte de cette année a également été supérieure de 20 % aux prévisions. Pendant les mois les plus fertiles de l'année, nous n'avons pas vendu assez de fruits. Ceci a été dû au temps doux. »

« La demande a pris du retard et la pression sur le marché s'est accrue. Cela est dû au fait qu'il y avait trop de produits. Cela a entraîné une baisse des prix. Le temps a été doux pendant les périodes de floraison et de division cellulaire. Cela a entraîné des pommes trop grosses », dit-il.

« Les poires, par contre, n'atteignaient pas la bonne taille. Ceci est dû au temps sec et, surtout, à la chaleur. Pourtant, même les grosses poires ne donnent pas les résultats escomptés. Cela signifie que là aussi, l'offre est supérieure à la demande. »

Décembre est toujours un mauvais mois pour la plupart des ventes de fruits. Ceci exclut les produits de niche et les produits exotiques. « Il serait bon que le temps froid que nous connaissons actuellement dure un peu plus longtemps. Le temps froid est le moment idéal pour vendre les meilleurs fruits », poursuit Derwael.

« Pour la saison prochaine, il faut attendre de voir ce qui se passera. Habituellement, après une récolte abondante comme celle de cette année, la production diminue. Cependant, les arbres sont de nouveau beaux et il y a plus de bourgeons floraux qu'il n'en faut », explique-t-il.

« La superficie consacrée à la pomme en Europe de l'Est et à la poire en Europe de l'Est continue également d'augmenter. Cependant, chaque année reste une conjecture. Peut-être que la météo sera une aubaine pour nous la saison prochaine », conclut Derwael.

Pour plus d'informations :
Tony Derwael
Bel'Export
2 Neremstraat
3840 Borgloon - Belgique
Tel +32 12 440 551
belexport@belexport.com


Date de publication :
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)