« Les consommateurs paient deux, trois ou même quatre fois plus cher pour une pomme biologique »

On pourrait décrire la saison polonaise de la pomme comme ayant des hauts et des bas. Selon de nombreux producteurs, le pire est derrière nous et les négociants polonais peuvent enfin se concentrer sur la rentabilité de leurs investissements, affirme Anna Litwin d'Ewa-Bis.

Le marché polonais des pommes a été volatil, avec des prix en chute libre, une offre énorme et des problèmes avec les travailleurs. Mais selon Anna Litwin, Sales Manager chez Ewa-Bis, la saison va être bonne : « Pour le moment le marché est vraiment calme, mais cela peut être attribué aux gens qui profitent encore des fêtes de Noël. Beaucoup de personnes ne sont retournées à leur bureau que lundi dernier, alors je m'attends à ce que les choses reprennent assez rapidement. La saison elle-même va s'arranger, car les prix augmentent lentement. »

Les prix des pommes industrielles ont augmenté deux ou trois fois depuis la mi-décembre, selon Litwin : « Cela a également eu un effet sur les prix des pommes sur le marché frais, qui augmentent également. Mais soyons clairs sur une chose : pour les producteurs, le rendement ne couvre toujours pas les coûts qu'ils doivent assumer. Les agriculteurs ont du mal à récupérer leur investissement. »

Grâce aux prix bas, les pommes sont toujours très demandées par les pays européens, explique Litwin : « Nous exportons des pommes en Scandinavie, en Espagne, en Allemagne, en Hollande, en France, au Danemark, en Roumanie, en Hongrie, en République tchèque... Franchement, il y a beaucoup d'autres pays européens qui achètent nos pommes. Les variétés les plus populaires sont la Gala Royal, la Golden Delicious et bien sûr la Ida Red qui reste populaire comme une variété très bon marché. Je pense que la Pologne n'a pas vraiment de concurrents en matière de prix. Les pommes d'Ukraine pourraient cependant être considérées comme une menace, car leurs coûts de main-d'œuvre sont beaucoup moins élevés que les nôtres. Il est donc possible qu'ils soient en mesure de concurrencer nos prix. »

Selon Litwin, l'Asie est un marché très intéressant, mais les producteurs polonais ont encore quelques étapes à franchir avant de pouvoir devenir un fournisseur stable pour ces pays : « Pour pouvoir exporter vers l'Inde, nous avons besoin de pommes de très bonne qualité, car il se peut qu'elles n'arrivent même pas à destination à temps si la qualité ne suivait pas. Cela signifie que la chose la plus importante que nous devons faire à l'avenir est d'apprendre aux agriculteurs comment cultiver de meilleures pommes. C'est le travail le plus difficile, car il est très difficile d'encourager les producteurs et de les convaincre que la qualité est plus importante que la quantité. »

Une solution pourrait être d'orienter les producteurs vers les pommes biologiques. « Ewa-Bis développe le secteur biologique depuis plusieurs années. Nous constatons que la demande en pommes biologiques augmente chaque année. Comparativement aux pommes conventionnelles, ce n'est qu'une petite partie du gâteau, mais c'est une direction très intéressante à prendre », dit Litwin. « Pour les agriculteurs, c'est aussi plus intéressant, car les prix sont beaucoup plus élevés que ceux des pommes conventionnelles. À l'heure actuelle, les consommateurs paient deux, trois ou même quatre fois plus cher pour une pomme biologique. Je ne m'attends pas à ce que cet énorme écart tienne pendant des années encore. Je dirais qu'une situation saine ferait grimper les prix des pommes biologiques d'environ 30 à 50 % de plus que les prix des pommes conventionnelles. »

En tant qu'entreprise, Ewa-Bis envisage l'année 2019 avec l'idée de relever quelques défis : « Ewa-Bis souhaite se développer dans le secteur des fruits à baies. Les pommes seront toujours la principale orientation pour nous, mais il y a beaucoup à gagner avec nos fruits rouges. Nous aimerions également nous développer dans un créneau particulier, comme les baies de Haskap », explique Litwin. « Et comme je l'ai dit plus tôt, nous aimerions nous concentrer encore plus sur la culture biologique. Pas seulement pour les pommes, mais aussi pour nos autres produits. Nous aimerions vous présenter des haskepberries biologiques, des bleuets, mais aussi des poivrons rouges, jaunes et verts. Les oignons ou carottes biologiques sont aussi sur la liste, et en fait beaucoup d'autres sortes de fruits biologiques ! »

Ewa-Bis sera présent au salon Fruit Logistica à Berlin. Vous les trouverez dans le hall TBB Stand D1512.

Pour plus d'informations :
Anna Litwin
P.P.H. "Ewa-Bis" Sp. z o.o.
Tél. +48 722-277-011
anna.litwin@ewabis.com.pl
www.ewabis.com.pl


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)