Un conditionnement écologique qui s’impose sur le marché des fruits et légumes

« Un tapis à base de fibres de bois prêt à l’emploi », voilà ce que propose l’entreprise Fibreries de Touraine, présentée ici par sa gérante Shirley Donadoni : « Nous sommes fabricants de produits d’emballage écologiques, et notamment dans le secteur des fruits et légumes où nous fabriquons des fonds de cagettes pour ces produits frais. Nous proposons un tapis à base de fibres de bois prêt à l’emploi puisqu’il est déjà découpé aux dimensions des contenants. L’utilisateur n’a donc plus qu’à en deux temps trois mouvements placer le tapis puis ses légumes et fruits dessus ».

Depuis sa création en 1938, cette entreprise familiale a toujours concentré son cœur de métier sur la fibre de bois. Mais cela fait 5 ans que Fibreries de Touraine a fait son entrée sur le marché des fruits et légumes : « Nous somme en croissance depuis que nous nous développons sur ce nouveau segment, où il y a un réel besoin, une attente palpable. Aujourd’hui, nous déserons toutes les grosses coopératives françaises. Tout un travail de préparation a été engagé depuis maintenant deux ans dans le but d’aborder le marché de l’export », précise Shirley.

Un produit ancestral qui répond à une exigence actuelle
« Notre clientèle en général est déjà une clientèle amoureuse de la fibre de bois qui est un produit ancestral ayant toujours été utilisé dans le calage de fruits et légumes. Mais la nouveauté que nous proposons à travers notre produit constitué de la même matière, réside dans le fait que l’utilisateur n’a plus besoin de toute cette main d’œuvre nécessaire à déployer la fibre dans le contenant, puisque le tapis est déjà prêt à l’emploi. Notre tapis permet donc un gain de temps considérable, tout en gardant cette même authenticité », explique Shirley. A noter que les produits mis en avant par le tapis sont plutôt de qualité premium. Les variétés anciennes par exemple, où une ambition marketing rassemble le légume et sa mise en valeur via la fibre de bois autour d’une notion commune de terroir.

Outre l’aspect marketing, des qualités techniques intéressantes
« Déjà, il faut savoir que nous sommes sur un produit 100% écologique, donc les clients achètent un produit d’emballage qui répond à une ambition de développement durable. Ce qui est le point fort de la fibre de bois par rapport aux produits alvéolés en plastique. En outre, le produit ne pose bien évidemment aucun problème au contact alimentaire. Il répond parfaitement aux exigences de normalisation dans le secteur des fruits et légumes. Mais un avantage non négligeable de l’utilisation du tapis à base de fibres de bois est qu’il permet d’augmenter la DLC (date limite de consommation) du produit. En effet, grâce à la fibre l’air peut passer, contrairement à une alvéole plastique qui ne permet pas la respiration du fruit. Donc l’utilisation du tapis retarde clairement le pourrissement du produit », explique Shirley.

De plus, les utilisateurs finaux du tapis que sont aussi bien les grandes surfaces que les petites épiceries, ont la possibilité d’utiliser le produits plusieurs fois. De par sa nature ligneuse, le tapis est également compostable, biodégradable et recyclable.

Un processus de fabrication local
« Concernant la production, on travaille uniquement avec du bois provenant d’une circonférence de 50 km autour de l’entreprise. On est sur du circuit court. Nous sommes une entreprise familiale qui a toujours fonctionné sur un mode de production artisanal. Cela dit, depuis que nous travaillons avec les fruits et légumes, nous grandissons et nous nous industrialisons. L’objectif 2019-2020 est donc de muter vraiment vers une production industrielle de nos tapis. Donc forcément, on y intègre tout de suite tous les systèmes de traçabilité automatisés, concernant la production mais pas que. Pour avoir un système de traçabilité optimal, il faut quand même avoir une ligne de production qui soit un peu plus « 2.0 » que celle que nous avons aujourd’hui. Voilà pourquoi nous investissons pour que ces changements s’opèrent », explique Shirley.

Un prix pas forcément supérieur à celui d’un conditionnement en plastique
Concernant le prix du produit, Shirley précise que « si l’on prend en compte le caractère réutilisable du produit, l’investissement dans sa globalité n’est pas nécessairement plus important. De plus, si on prend en compte l’aspect marketing, le coût supplémentaire lié à l’investissement de base est largement amorti par la valeur ajoutée que le tapis – aussi simple à mettre en place qu’une alvéole plastique – apporte au produit. Mais même si cela est indéniable, il est toujours un petit peu difficile de convaincre là-dessus. Ce qui convainc le mieux le client c’est vraiment l’effet réel du tapis. C’est ce qui fait qu’on passe de la palette au camion complet ».

Ce qui tombe plutôt bien, puisque l’entreprise sera présente au Fruit Logistica (Hall 22 C-08 ) sur un stand deux fois plus grand que l’année passée, pour présenter ce tapis innovant, écologique et qui charme le consommateur par son authenticité.  

Pour plus d'informations : 
Shirley Donadoni
Fibreries de Touraine
Z.A. les Gares 
37330 Couesmes, France 
Tél : +33 24 7297020
donadoni@fibreries.com
www.fibreries.com

 

 


Date de publication :
Auteur ::
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)