Champignons sauvages : après deux années compliquées, les espoirs pour 2019 sont grands

« Nous avons eu deux années assez difficiles en ce qui concerne les champignons sauvages, » raconte William Trapon de l’entreprise Trapon Champignons. « On espère donc beaucoup de 2019. Il ne faut pas qu’on manque de produits cet automne, quand on fait la plupart de notre chiffre d’affaires. »

Des mois compliqués 
Comme toujours autour de cette période, le marché est très calme. Cela continuera jusqu’au mois d’avril. « Il y a une toute petite production dans le Sud-Ouest de la France. Nous avons des chanterelles grises et jaunissantes et quelques girolles du Portugal, du Maroc et de la Tunisie, mais les volumes sont très restreints. On espère que nos ventes seront stimulées par les produits du printemps, comme la mousseron, la Saint-Georges et les asperges des bois. Mais on est serein pour le printemps : c’est toujours une saison de transition. »

William Trapon au salon Asia Fruit Logistica 2018

« En 2018 on a manqué de pas mal de produits, particulièrement du cèpe. Bien que le printemps était assez humide, l’été a été catastrophique. Quelques régions ont passé 3 ou 4 mois sans pluie, et les champignons avaient beaucoup de mal à pousser. »

Girolles de la Russie
Pour des girolles, Trapon Champignons a eu une année convenable. « On a moins manqué sur les girolles, notamment celles de Russie, parce que le pays est beaucoup plus grand. Il y a toujours une zone où les champignons peuvent pousser, même s’il y a d’autres zones qui sont confrontées à des problèmes aussi. »

Pour plus d'informations :
Trapon Champignons
109 Avenue de Lyon
63600 Ambert
France
+33 (0)4 73 82 20 08
trapon.champignons@orange.fr  
www.traponchampignons.fr 

 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)