Job van den Berg, Bioworld :

Pays-Bas : « Actuellement, dans les légumes de serre biologiques, la continuité prime sur le prix quand c'est nécessaire »

Cela s'est produit à quelques reprises au cours de la dernière campagne biologique. En effet, des légumes de serre biologiques ont dû être vendus à des prix plus bas aux détaillants. Et ce, malgré des prix de marché plus élevés. Il y a une raison simple à cela, selon l'entreprise néerlandaise Bioworld, Job van den Berg :

« Les détaillants ne veulent pas que la différence de prix entre les produits biologiques et conventionnels soit trop importante. Par exemple, ils ne peuvent pas vendre un concombre biologique 2 euros. Pas s'il se trouve sur l'étagère à côté dans son homologue conventionnel à, par exemple, 0,50 euro. La continuité l'emporte sur les prix car vous voulez livrer le client toute l'année. »

Les producteurs de concombres souffrent
Ce sont en particulier les concombres qui connaissent une mauvaise année. Tout le monde se souvient des images des concombres jetés qui circulaient aux alentours du Nouvel An. Les concombres biologiques n'ont pas été épargnés. « C'est très difficile cette année »  , explique Job. « Ironiquement, il semble que cultiver sans problème majeur soit contre-productif pour les producteurs. Il faut savoir que ces problèmes incluent les virus. » 

« En dix ans de carrière biologique, je n'ai jamais vu des prix aussi bas sur le plan structurel que lors de cette campagne en janvier et février. Les prix des anciens entrepôts espagnols sont de l'ordre de 5,5 à 6 euros pour une boîte de 12 pièces. Cela fait sans aucun doute de cette année une année désastreuse pour les producteurs. Cependant, il faut tout de même se demander si les années précédentes n'ont pas été des années extrêmement bonnes » , poursuit-il.

Dur pour les tomates, mais lignes stables pour les aubergines, les courgettes, les poivrons.
Les ventes de tomates biologiques sont parfois difficiles. « Nous avons dû accepter plusieurs fois des programmes conventionnels. C'est pour se débarrasser du stock. C'est surtout pour les tomates cerises. » 

À sa satisfaction, Job a vu peu de problèmes avec les courgettes, les aubergines et les poivrons. « Tout se passe bien. On a eu des prix élevés pendant quelques semaines. Cependant, même après cela, la demande est restée relativement bonne. Ces lignes sont stables, c'est ce que nous voulions. » 

Bon marché pour les haricots, qui est pourtant une culture plus difficile
Bioworld se concentre sur les légumes de serre traditionnels. De plus, ils cultivent également des haricots en Espagne. « Le marché y est bon, mais la culture est plus difficile. Ici et là bas, nous avons eu des problèmes de basses températures et d'humidité trop importante. Les haricots ont bien résisté. Par contre, pour les haricots verts, cela a causé plus de problèmes. » 

Bon équilibre hollandais/espagnol
La saison des légumes de serre biologiques néerlandais recommence. Cela ne signifie pas pour autant la fin de la saison de la branche espagnole de Bioworld. « La production hivernale touche à sa fin. Je m'attends à ce que nous passions trois ou quatre semaines avec des concombres. C'est également le cas des poivrons. Nous avons encore des tomates jusqu'à la fin mai. Ensuite, nous commencerons avec de nouvelles cultures », explique Van den Berg.

Chez Bioworld, il s'agit d'un équilibre sain entre les Pays-Bas et l'Espagne. « Nous cultivons en Espagne parce que nous avons des pénuries aux Pays-Bas. Et pas seulement en hiver. Il y a suffisamment de clients qui préfèrent le commerce des produits espagnols. Même pendant l'été hollandais. » 

« C'est pourquoi il est important que les branches néerlandaise et espagnole de Bioworld soient en consultation constante l'une avec l'autre. Cela permet de maintenir un équilibre optimal dans la chaîne et dans nos lignes », conclut Job.

Pour plus d'informations :
Job van den Berg
Bioworld
info@bioworld.nl
j.vandenBerg@biomontana.com  
www.rootedinthefuture.com

 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)