L'UE examine les règles de protection des travailleurs

Les Ministres Européens réunis au Luxembourg doivent approuver formellement de nouvelles règles européennes interdisant les pratiques commerciales abusives des supermarchés et des gros acheteurs dans les chaînes alimentaires internationales.

Cela pourrait contribuer à transformer une industrie où les pratiques abusives ne sont pas inconnues : de la demande de produits toujours moins chers aux retards de paiement ou aux annulations de dernière minute de commandes, au refus de fournir des contrats écrits ou de facturer des frais injustifiés pour la vente du produit d'un producteur.

Des cueilleurs de tomates de la région des Pouilles, dans le sud de l'Italie, dont de nombreux travailleurs sont des migrants, ont déclaré à Oxfam qu'ils commençaient leurs journées dès 3h30 du matin et travaillaient jusqu'à 11 heures, souvent avec peu ou pas de pause. Leur salaire peut être aussi bas que 4,20 € de l'heure. Les tomates qu'ils ramassent finissent dans les rayons des supermarchés européens, achetées par des consommateurs qui n'ont aucune idée qu'elles contribuent à la misère des travailleurs de l'UE.

Dans le secteur italien des fruits et légumes, Oxfam a signalé des pratiques de discrimination sexuelle, de harcèlement sexuel ainsi que de violence, où les femmes, par exemple, peuvent être payées 20 à 30 % moins cher que les hommes pour le même travail et sont beaucoup plus susceptibles d'être victimes de chantage, dans un système où l'obtention et le maintien d'un emploi peuvent entraîner une exploitation sexuelle ainsi que le harcèlement.

Ce ne sont pas des exemples isolés ; des milliers de femmes et d'hommes qui travaillent dans des fermes et des usines partout dans le monde ont des histoires semblables à raconter au sujet de leur travail d'approvisionnement de l'industrie alimentaire au détail, un secteur qui équivaut à des milliards de dollars chaque année.

Source : euractiv.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)