Entretien avec Alain Vialaret

Les quatre projets de Blue Whale

Maintenant que la clientèle mondiale de Blue Whale demande de plus en plus de volumes et de variétés différentes, la coopérative prévoit d’élargir son verger de 5 000 à 6 000 hectares dans les cinq années à venir. « Nous investissons 10 % de notre chiffre d’affaires dans le développement, c’est-à-dire 30 millions d’euros par an », explique Alain Vialaret, directeur de l’entreprise. « Nous aidons des jeunes à s’installer et encourageons d’autres producteurs à augmenter leurs surfaces. En général, leurs frais baissent ; ainsi, ils gagnent plus. »

Cette année, la marque fête ses 50 ans d’existence. Mais le développement de l’entreprise ne s’arrête pas, et pour l’instant elle a quatre grands projets en cours : la commercialisation de la pomme Candine, un nouveau verger de kiwis Zespri Sun Gold, le développement d’une marque bio et la production des fruits en zéro résidu de pesticides.

Année de test pour la Candine®
La pomme Candine a été développée par Agro Sélections Fruits. Blue Whale a l’exclusivité sur cette variété en France. « Cette année on a fait beaucoup de tests et d’études techniques en Asie, en Espagne, en Angleterre, en Orient et en France bien sûr », raconte Alain. La pomme est un croisement entre la Fuji et l'Ariane. Sa commercialisation a été lancée officiellement au Fruit Attraction à Madrid en octobre 2018.   

300 hectares de Zespri Sun Gold®
Un autre projet important est le développement du kiwi jaune, pour lequel Blue Whale a un partenariat avec Zespri. « Zespri est le leader mondial du kiwi sous marque. Nous voulons développer un verger de 300 hectares de Zespri Sun Gold dans notre région, pour élargir notre offre. »

Le développement d’une marque bio
Le marché français se tourne de plus en plus vers le bio. « Pour cette raison, Blue Whale a développé 5-7 variétés de pommes bio qui sont résistantes et gustatives (vérifiées par un panel de consommateurs) et qui se conservent bien. Nous avons choisi de les commercialiser sous une marque ombrelle qui s’appelle « Élément Terre Bio® ». Avoir une marque ombrelle nous permet ainsi d’ajouter autant de variétés que l’on souhaite ». Blue Whale a la volonté d’étendre ses vergers bio sur des dizaines d’hectares supplémentaires, pour atteindre une surface totale de 317 hectares en 2023.

5-6 % en Zéro Résidu de Pesticides dans 2 ans
Outre les consommateurs du bio, il y a aussi un groupe de consommateurs qui achètent les produits en zéro résidu de pesticides. « Ces consommateurs veulent surtout acheter des produits sains. En ce moment plusieurs de nos producteurs apprennent comment ils peuvent cultiver en zéro résidu. Aujourd’hui, c’est encore compliqué. Notre objectif est que 5-6 % de nos produits soient en ZRP dans deux ans. Peut-être que dans dix ans, tous nous vergers pourraient être en ZRP », conclut Alain.  

Pour plus d'informations :
Blue Whale
dina@blue-whale.com
www.blue-whale.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)