Les organisations italiennes inquiètes à propos de la maladie des tâches noires des agrumes (CBS)

Après que la maladie des tâches noires ait été détectée dans certains chargements d'agrumes en provenance de Tunisie, FreshPlaza a décidé d’analyser plus en profondeur la situation en Italie.

La tâche noire des agrumes est une maladie fongique qui affecte les agrumes au niveau mondial. C'est le champignon (Phyllosticta citricarpa) qui va générer des tâches sur les fruits, affectant à la fois la qualité et les rendements. 

« Le fait que cette maladie ait été détectée dans plusieurs chargements d'agrumes importés de Tunisie par l'Union européenne confirme toutes nos inquiétudes quant à la propagation de cette maladie dévastatrice en Méditerranée et c'est pourquoi nous avons besoin du blocage immédiat des importations en provenance des pays africains. Au cours des dernières années, nous avons averti de  l’arrivée possible de nouvelles maladies dangereuses en Europe et avons demandé aux autorités d'instaurer des contrôles plus stricts », explique Giovanni Selvaggi, président de Consorzio Arancia Rossa di Sicilia IGP. 

« Maintenant que le danger est devenu réel, nous exigeons encore une fois l'activation des clauses et des barrières phytosanitaires strictes prévues dans les traités de l'UE, mais jamais appliquées, pour empêcher l'arrivée d'oranges mal contrôlées en provenance de pays comme l'Afrique du Sud, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie. »    

Le président de la région de Coldiretti, Savino Muraglia, a déclaré que « les Pouilles ne peuvent se permettre d'être contaminées par d'autres virus exotiques après « Tristeza » et Xylella fastidiosa . La saison  des agrumes 2018-2019 a été affectée par les importations de produits sans passeport vert, par la chute des prix ainsi que par les risques environnementaux auxquels les producteurs doivent faire face jour après jour.   Cela a eu un effet non seulement sur l'économie et l'emploi, mais également sur l'environnement et sur la santé des consommateurs. »

Lors de la dernière saison d'agrumes à Tarente, les producteurs locaux ont signalé la crise actuelle  qui touche les prix de vente. « Les appels à la région des Pouilles sont restés sans réponse : sur les 2,5 millions de quintaux produits, 1,5 million sont restés invendus. Détruire les produits et déraciner des centaines d'hectares n'était toujours pas suffisant pour que les gens écoutent. Nous avons besoin d'un plan régional pour les agrumes afin de soutenir de nouvelles plantations et une régénération des agrumes dans la province de Taranto », explique Alfonso Canallo, président de Coldiretti Taranto.

La Confédération des Agriculteurs Italiens a toujours tenté d'attirer l'attention sur les risques posés par ce champignon et demande maintenant que des contrôles supplémentaires soient effectués sur les produits en provenance de Tunisie. Gerardo Diana, président de la Confagricoltura, a déclaré que « si la maladie se propageait, elle causerait des dommages irréparables à la production d'agrumes, mettant ainsi en danger l'un des principaux secteurs agricoles du sud de l'Italie ». 

La Confagricoltura a donc demandé le blocage des importations en provenance de Tunisie, en plus  d'une augmentation des contrôles et d'une révision rapide de la réglementation communautaire.

« L'approche communautaire des importations doit changer, nous avons besoin d'une réglementation stricte pour éviter ce genre de problèmes. Nous devons réviser les accords internationaux existants », a conclu le représentant de la Confagricoltura.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)