AgrarMarkt Autriche : Rapport sur le marché des fruits et légumes, avril 2019

« Les prix de l'oignon ont encore augmenté en avril »

Les prix des pommes n’ont pratiquement pas bougé en avril
La demande de produits nationaux était également bonne en avril, elle provenait principalement des marchés d'exportation.

Sur le marché intérieur, les ventes se sont stabilisées à un niveau saisonnier classique. En fin de compte, il n'y a eu pratiquement aucun mouvement des prix. Les prix de gros ont été encore inférieurs à la moyenne. La situation du marché étant totalement différente par rapport à l'année précédente, les commerçants ont dû accepter une baisse de 37 % du prix de leurs produits au cours de la période correspondante. Un kilo de pommes autrichiennes, hors TVA de catégorie I issu de la culture conventionnelle coûtait en moyenne 0,58 € en avril.

Bien sûr, il y avait des différences de prix en fonction des variétés de pommes. Alors que les prix de la Golden Delicious et la Gala n’ont pratiquement pas bougé en avril, atteignant en moyenne 0,53 € / kg et 0,59 € / kg, la Jonagold a enregistré une hausse de prix de 6,2 %.

Au 1er avril, les stocks de pommes de table du pays étaient de 83 118 tonnes. Soutenue par les exportations, la baisse des stocks de pommes s’est accélérée rapidement en mars. Les variétés Gala, Pinova et Elstar, en particulier, ont connu une forte demande. La Golden Delicious a enregistré une baisse régulière de 16,9 % par rapport au mois précédent. Les variétés récemment plus faibles comme la Jonagold, la Idared et la Evelina se sont légèrement redressées et ont franchi la barre des 10 %.

Les stocks de pommes de table autrichiennes, issus de méthodes de production biologiques et conventionnelles, avec une baisse nationale d’environ 20 % en mars, ont été renforcés de 74 % en avril.

Les dernières demandes ont été entendues par les marchés d'exportation. Les destinations classiques telles que l'Allemagne, l'Espagne et les pays scandinaves étaient très intéressées par les produits haut de gamme en provenance d'Autriche.

La saison des asperges 2019 a débuté de manière satisfaisante
L'Autriche consacre 819 hectares à la production d’asperges. Plus de la moitié de celle-ci, environ 480 ha, est située à Marchfeld en Basse-Autriche. En raison d’une météo clémente, les premières asperges de cette année ont pu être récoltées début avril. Contrairement à l’année dernière, les conditions météorologiques ont été favorables et, en raison de la baisse des températures à partir de la mi-avril, les asperges ont bien poussé et ont pu être récoltées dans les délais.

La demande d'asperges autrichiennes dépasse de loin l'offre actuelle. Si le temps le permet, une « récolte normale » peut être attendue cette année. Avec un rendement moyen de 3 tonnes par hectare, un total d'environ 2 500 tonnes est attendu à l'échelle nationale.

Les prix de l'oignon ont encore augmenté en avril
Le marché autrichien et européen de l'oignon est toujours sous tension. Soutenu par des prix à l'exportation élevés (les prix ont augmenté de 240 % par rapport à janvier de l'année précédente), le prix à la production des producteurs autrichiens pour les oignons a encore augmenté. Les acheteurs ont payé jusqu'à 62,00 € pour 100 kg fin avril, a annoncé la Chambre d'agriculture de Basse-Autriche. Le niveau des prix a atteint un record au niveau national et européen. Mais d'où vient cette énorme hausse de prix ?

Le manque d'oignons, en particulier d'oignons jaunes, sur le marché européen est principalement dû aux faibles récoltes européennes en 2018. À l'exception de l'Espagne, l’Europe occidentale a beaucoup souffert de la sécheresse de l’année dernière. Les Pays-Bas, en particulier, ont dû faire face à d'énormes pertes de plus 40 % en raison de la sécheresse.

Le marché des carottes se poursuit tranquillement
Aucun évènement particulier sur le marché des carottes. Les volumes restants ont été vendus calmement en Belgique et à l'étranger. Le prix pour les carottes, en sachet de 5 kg, était en moyenne de 47,50 € pour 100 kg, soit 58 % plus cher par rapport à l’année précédente. Ces prix ne devraient pas changer jusqu’à la nouvelle récolte.

Les derniers chiffres du commerce extérieur font état d'une augmentation de 64 % des exportations et de 70 % des revenus en janvier 2019.

Les premières carottes autrichiennes sont attendues pour la mi-mai. Les produits italiens sont déjà sur les étagères des magasins locaux.

Les importations déterminent les événements sur le marché intérieur de la pomme de terre
Les prix des pommes de terre de Basse-Autriche à la mi-avril étaient restés à 25,00 € pour 100 kg. Jusqu’à présent, les produits compactes, sans ver fil de fer, portant le label de qualité AMA, étaient commercialisés à 30,00 € les 100 kg. Les importations, principalement en provenance de France et de la Méditerranée, ont visiblement élargi leur présence au cours du mois, attirant ainsi l’attention des consommateurs finaux, d’autant plus que la qualité était plutôt bonne. La sécheresse des premières semaines d'avril n'a pas causé de dommages importants pour la nouvelle culture. À la fin du mois de mai, les premières pommes de terre du pays pourraient être disponibles.

Source : AgrarMarkt Austria


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)