Combien de temps l'asperge restera-t-elle un produit saisonnier ?

Le 23 janvier, la première caisse d’asperges sous serre néerlandaise a été mise aux enchères par The Greenery. Un peu plus tard, le marché belge a suivi avec une vente aux enchères de leur première caisse d'asperges sous serre. Les bénéfices de ces deux ventes ont été reversés à des organismes de bienfaisance. Bien que cela concerne les asperges de serre, la récolte a été exceptionnellement précoce cette année. Traditionnellement, la saison des asperges blanches commence début avril pour se terminer au 24 juin, avec un pic vers les semaines 18-20. Peut-on s'attendre à ce que la récolte de l'or blanc ne soit plus saisonnière et que les asperges soient donc disponibles toute l'année ?

Riny van der Staak (à gauche) et Rob van der Weele (à droite)

Rob van der Weele, chef de produit des fruits rouges et asperges pour The Greenery pense que ça n'arrivera pas de si tôt.  « Les producteurs commencent généralement à cultiver dans des serres chauffées autour du carnaval. La demande commence à augmenter. Lorsque vous commencez plus tôt, la demande est généralement faible et les coûts associés sont trop élevés par rapport aux bénéfices de l'asperge. Par ailleurs les asperges ont besoin d’une période de repos et de beaucoup de froid. Les récoltes sont décevantes lorsque ces besoins ne peuvent être satisfaits. »

Riny van der Staak, négociant en fruits et légumes à Venlo, aux Pays-Bas, partage l'avis de Rob. « Dans le passé, nous avons vu les saisons commencer de plus en plus tôt. Les horticulteurs ont investi dans des lits chauffants dans le passé, et cela a porté ses fruits. Après tout, les asperges qu’ils commercialisaient étaient exclusives. Cependant, l'offre a augmenté plus rapidement que la demande. À cause de cela, une récolte précoce n’est plus aussi rentable qu’il y a dix ou quinze ans. »

L’accélération de la saison des asperges au moyen de serres et de tunnels chauffés a entraîné une augmentation de l’offre avant le début de la saison actuelle, bien que l’on puisse encore gagner beaucoup de consommateurs avertis sur le marché néerlandais. The Greenery tente de commercialiser encore plus d'asperges avec une campagne publicitaire à la télévision nationale : « Une grande quantité d'asperges est cultivée aux Pays-Bas et il est important d'augmenter réellement la consommation. Il y a encore beaucoup à faire, en particulier chez les jeunes », explique Rob.

La campagne qui se concentre principalement sur une cible jeune peut clairement être vue dans les publicités organisées par The Greenery, en coopération avec d'autres réseaux de vente. La publicité veut donner aux asperges un aspect fort et branché. Les gens accordent également une attention particulière à la commercialisation des asperges pelées, qui pourraient augmenter la consommation chez les jeunes.

L'âge du public cible n'est pas la seule chose qui joue un rôle important, la région en fait également partie. La consommation est plus élevée dans le sud des Pays-Bas et sous les rivières plus que dans le reste du pays. « La consommation par habitant pourrait être augmentée en particulier dans l'est du pays », déclare Riny. Il voit également le potentiel de vente des recettes d'asperges, par exemple. Toutefois, Riny souligne que les asperges se vendent toujours mieux pendant la saison. « Les gens ont besoin de se sentir comme au printemps avant de commencer à manger des asperges. »

Bien qu’il semble possible de conquérir un marché pour les ventes d'asperges blanches aux Pays-Bas, ce marché apparaît être en recul à l’étranger. Riny : « Nos pays voisins ont également augmenté leurs propres superficies et sont ainsi devenus plus autonomes. » Les superficies néerlandaises ont également augmenté l'année dernière, bien que 2018 ait été légèrement moins favorable aux producteurs d'asperges. Les Pays-Bas sont autonomes dans leur production d’asperge. Rob : « Soixante-dix pour cent des récoltes sont destinées au marché néerlandais. Une petite partie est envoyée en France et en Espagne, mais principalement pour la transformation industrielle. » Les importations d'asperges depuis l'étranger diminuent. Dans le passé, le Pérou était un important producteur d'asperges blanches mais c'est de moins en moins le cas. Une petite part des asperges provient encore d'Allemagne.

Rob et Riny concluent par conséquent que la saison des asperges ne va pas disparaître aussi rapidement. Même s'il devient possible de les commercialiser toute l'année en raison de leur propre production et  importation, les consommateurs ne voudront pas encore d'asperge toute l'année. Riny explique que la menace de l'exclusivité des asperges viendra de la mécanisation : « La culture d'une asperge nécessite une main-d'œuvre assez importante. La mécanisation pourrait réduire ces coûts et donc la production d’asperges deviendrait moins chère. L'exclusivité des asperges disparaîtrait alors. 

Pour plus d'informations : 
Riny van der Staak BV
Venrayseweg 132a
5928 RH Venlo
Tel : 077 323 09 19
Fax : 077 382 12 69
info@rinyvanderstaak.nl   
www.rinyvanderstaak.nl   

The Greenery
Rob van der Weele
Senior productmanager Soft fruit
Tel : +31 6 22 482 293 
r.vanderweele@thegreenery.com   
www.thegreenery.com  


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)