USA : Les exportateurs de l'État de Washington se préparent à la prochaine phase de la guerre commerciale

L'entreprise exportatrice de Bill Bloxom basée à Seattle, FC Bloxom & Co, s'attendait cette année à ce que ses commandes s'élèvent à environ 4,5 millions de dollars, soit assez pour remplir 200 conteneurs de fret.

Mais avec des rumeurs la semaine dernière selon lesquelles l'administration Trump préparait de nouveaux tarifs sur les importations chinoises, les acheteurs chinois de Bloxom ont émis un avertissement poli : si les États-Unis mettaient à exécution leur menace tarifaire et que la Chine ripostait, leur commande risquerait de s'amenuiser. « Ils m'ont parlé très franchement, dit Bloxom. Si ces tarifs augmentent, ils chercheront des sources ailleurs. »

Malheureusement, vendredi, les États-Unis ont imposé de nouveaux tarifs douaniers à la Chine, qui ont riposté lundi par une série d'augmentations tarifaires sur les produits américains, à compter du 1er juin. Soudain, l'accord d'exportation de Bloxom est menacé.

C'est une mauvaise nouvelle pour les producteurs, les expéditeurs et les emballeurs avec lesquels Bloxom travaille dans l'est de l'État de Washington - des gens qui, jusqu'à récemment, voyaient la Chine comme un marché critique pour leur production massive. Alors que les producteurs de cerises sont à quelques semaines de la récolte, Bloxom a déclaré : « Je ne sais pas combien de commandes chinoises je vais avoir chez eux ».

Des prévisions tout aussi alarmantes se multiplient cette semaine dans l'ensemble de l'État de Washington, alors que les producteurs, les transformateurs et d'autres acteurs du secteur agricole massif de l'État sont aux prises avec la dernière escalade dans la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

Cela causera beaucoup de tort. Washington est le troisième exportateur d'aliments et d'autres produits agricoles du pays : En 2017, l'année précédant le début de divers différends commerciaux, près d'un tiers de la production agricole de l'État, d'une valeur de près de 7 milliards de dollars, a été vendu à l'étranger.

Déjà, les droits de douane imposés par la Chine, le Mexique et d'autres partenaires commerciaux mécontents ont coûté aux producteurs de l'État de Washington plusieurs dizaines de millions de dollars en exportations perdues de cerises, de saumon, de blé, de pommes de terre, etc.

À moins d'une percée de dernière minute dans les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine, ces pertes augmenteront lorsque la dernière série de hausses tarifaires de la Chine entrera en vigueur le mois prochain.

Source : seattletimes.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)