Baisse des exportations et manque de précipitations

Le secteur agroalimentaire du Costa Rica en difficulté

La baisse des exportations du secteur agricole signalée au premier trimestre, conjuguée à l'absence de précipitations, explique pourquoi le Costa Rica n'a pas connu un démarrage particulièrement favorable cette année.

Les chiffres de la Promotora del Comercio Exterio de Costa Rica (Procomer) - Promoteur du commerce extérieur du Costa Rica - indiquent qu'entre le premier trimestre de 2018 et la même période en 2019, les exportations du secteur agricole ont diminué de 107 millions $US.

Laura Bonilla, présidente de Cadexco : « ...les données statistiques indiquent déjà des signes avant-coureurs, car il n'y a pas eu de ralentissement du rythme des exportations agricoles au cours du premier trimestre depuis 2015, mais cette fois l'ampleur est plus grande. »

M. Bonilla a ajouté que les producteurs doivent disposer d'urgence « ...d'outils pour faire face aux menaces non seulement climatiques mais aussi conjoncturelles et commerciales qui les touchent. Par exemple, réduire les obstacles en termes de crédits du système bancaire de développement, pour soutenir les petits et moyens producteurs agricoles et les petites et moyennes entreprises dans leurs processus de croissance et d'exportation ».

Un autre signe que le secteur ne traverse pas son meilleur moment se reflète dans la mesure de l'activité économique. Le rapport de la Banque centrale indique qu'en mars de cette année, l'activité agricole a baissé pour le sixième mois consécutif (-1,2 % au cours du mois discuté), en raison de chocs d'offre, principalement associés : i) au phénomène El Niño, qui a provoqué une baisse notable des précipitations dans la province de Limón et maintenu un climat essentiellement sec dans tout le pays ; ii) à la hausse des productions exportables d'ananas des Philippines et de Thaïlande qui a entraîné une baisse des prix internationaux et une diminution du nombre d'hectares cultivés dans notre pays.

Selon qcostarica.com, les produits avec la plus forte réduction sont l'ananas et la banane, et dans une moindre mesure l'oignon, la chayotte et les légumes.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)