Marco Bergman, Harvest House : Une demande presque inexistante à l'étranger

« Les hauts et les bas sur le marché instable du poivron »

Le marché du poivron peut être décrit comme un marché en dents de scie. Selon Marco Bergman de la société néerlandaise Harvest House, cela est vrai tant pour l'offre que pour les prix. « Les pics ont été relativement élevés dans les deux scénarios. Les creux ont également persisté pendant longtemps, tant au niveau de l'offre que des prix. L'instabilité de l'offre fait en sorte qu'il y a et qu'il y aura une mauvaise adhérence et une stabilité sur le marché, sur le plan commercial », dit-il.

« On s'attend à ce que cette vague de mouvements de l'offre et des prix se poursuive au cours des prochaines semaines. Jusqu'à présent, presque aucun poivron n'a été envoyé en Amérique du Nord. Ceci, alors qu'il y a encore quelques régions d'outre-mer sur le marché. Cette situation a rendu le marché du poivron unique jusqu'à présent. Peut-être viendront-ils encore, mais, pour l'instant, ils sont restés limités », dit le vendeur.

« Ce qui reste, c'est l'ensemble du marché de détail européen. Il est responsable d'un pourcentage énorme des ventes de poivrons des Pays-Bas. Il semble également que, jusqu'à présent, les poivrons espagnols ont moins d'influence sur le marché », conclut Marco.

Pour plus d'informations :
Marco Bergman
Harvest House
Tel:+31 (0) 174 519 291
m.bergman@harvesthouse.nl
www.harvesthouse.nl


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)