FEV Frutta : Grossiste de fruits et légumes

La consommation des variétés de fruits d'été affectée par les basses températures

Ces dernières semaines, une série d’événements climatiques anormaux s'est produite en Italie, qui en plus de causer des dommages considérables aux cultures, a réduit la consommation normale des fruits typiques de l'été.

« Nous avons commencé à commercialiser les premiers jeunes abricots il y a une dizaine de jours, mais plusieurs facteurs ont eu un impact négatif sur la vente des produits d'été », a déclaré Antonio Ferrara, membre de « FE.VI Frutta », une entreprise de vente en gros de fruits et légumes située à Policoro dans la province de Matera.

« Par rapport aux années précédentes, où la qualité était médiocre et les ventes négatives, nous nous attendions à une année commercialement plus positive. A la place, il semble que les données actuelles ne soient pas très rassurantes et pourraient compromettre toute la saison de variétés à fruits précoces. Dans les régions du nord, les températures ne sont pas très proches de l’été, ce qui a un effet négatif sur la consommation d’abricots, de pêches et de nectarines. Les marchés des fruits et légumes, qui avaient initialement réduit ou, dans certains cas, éliminé des produits tels que les pommes et les poires, ont maintenant demandé une augmentation de la quantité de ces types de fruits. »

« Inévitablement, il y a un impact sur les prix de vente. En fait, en quelques jours, le prix des abricots a explosé, passant de 3 € / kg à seulement 1 € / kg. Nous commercialisons environ 10 tonnes de d'abricots Mogador par jour. »

« En ce qui concerne les nectarines, il semble que la situation en termes de ventes se soit légèrement améliorée : elles se vendent actuellement à 1,80 € / 1,50 € par kg, contre 2,00 € / 2,20 € par kg en moyenne l'année dernière. Pour les pêches, nous avons commencé il y a quelques jours à commercialiser la variété Sagittaria, mais même dans ce cas, le calibre est inférieur à celui des années précédentes. »

« Par ailleurs, les récentes violentes tempêtes de grêle ont compromis plus des deux tiers des cultures de fruits à noyau. À ce stade, le produit n'est pas vraiment commercialisable. À cet effet, l'industrie de la transformation a montré son intérêt en proposant des prix de quelques centimes par kg. »

Pour plus d'informations : 
FE.VI.FRUTTA S.R.L.
Via Bellini,10
75025 POLICORO (MT)
Tél. : (+39) 0835/981256
fevifrutta.it 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)