Karel Paesmans distribue 50 000 kg de poires en signe de protestation

« Si rien n'est fait le marché belge s'effondrera »

Karel Paesmans cultive des fruits dans la province belge du Limbourg. Ce dimanche, il a donné 50 000 kg de poires. En agissant de la sorte, le producteur souhaite avertir sur le manque d'avenir du secteur si les circonstances restent inchangées. 

« Le boycott russe et les subventions européennes accordées aux producteurs d'Europe de l'Est sur les plantations ont fait en sorte que le marché européen soit inondé de fruits. Le secteur belge des fruits se trouve dans une situation catastrophique. Si aucune décision n'est prise, le secteur ne survivra pas », affirme Paesmans.

Les gens ont apprécié avoir des fruits gratuitement. Cependant, ils sont très compatissants envers les agriculteurs. « A cause de quelques décisions politiques, les producteurs se retrouvent maintenant empêtrés dans de gros problèmes », ont déclaré les visiteurs. « Après la distribution des dépliants, les organisations sont également arrivées. Elles sont venues distribuer des fruits aux plus démunis. J'aime voir que le fruit ira toujours au bon endroit », explique Karel. Environ la moitié des poires a été récupérée. Le reste sera donné aux vaches.

Le producteur ne sait pas comment aller de l'avant. « Si quelque chose ne change pas rapidement, le premier secteur fruitier européen commencera très vite à se rétrécir. Des subventions pour planter et récolter en même temps, et ensuite ? »

« En plus de la culture, nous fournissons des fruits aux entreprises. Nous imprimons également des logos sur les fruits. Nous sommes une entreprise moderne qui investit dans l'avenir mais nous n'avons malheureusement aucune influence sur la situation des ventes de fruits », conclut Karel.

Pour plus d'informations : 
Karel Paesmans
Logofruit - Fruitsnacks
34 Mierhoopweg
3850 Wijer, Belgium
Tél. : +32 (0) 116 95 280
fruit@fruitsnacks.be   
www.fruitsnacks.be 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)