Les visiteurs de l'European Packaging Forum sur leurs attentes

« Personne n'a encore trouvé de solution »

Marketing et durabilité, traçabilité, acceptation des consommateurs et des commerçants, solutions innovantes, logistique, protection et fonctionnalité, hygiène et droit. Ce sont, entre autres, les sujets sur lesquels les experts de toutes les étapes de la production à valeur ajoutée ont souhaité aborder à l'European Packaging Forum de Düsseldorf.

FreshPlaza était sur place et a questionné les visiteurs sur leurs attentes concernant l'événement lors de la réunion passée. Globalement, les visiteurs espèrent des idées et des approches pour répondre au désir des consommateurs de trouver des solutions alternatives plus durables. 

Dr. Melanie Kröger (Université pour le développement durable d'Eberswalde) & Elke Jahn (Interseroh Pool System) 

« En Allemagne et en Europe, malheureusement, il y a très peu d'initiatives en termes de nouvel emballage et d'essai de matériau alternatif. Il y a des problèmes de production mais les gens attendent une solution externe au lieu de s'attaquer à ce sujet pour le moment », a déclaré l'un des visiteurs de l'événement. 

Controverse et besoin de discussion
Elke Jahn de Interseroh Pool-System est ravie d’en apprendre plus sur les nouvelles tendances et espère qu’il y aura de nouvelles impulsions dans un futur proche : « Il existe beaucoup de controverse dans le secteur de l’emballage et il est nécessaire de se réunir pour discuter du sujet. »

Son collègue Friedhelm Wagner explique : « La tendance se tourne vers de moins en moins d'emballage au profit d'autres formes d'emballage alternatives, mais personne ne sait vraiment comment s'y prendre. Des solutions sont souvent proposées dans des salles de conseil qui semblent vraiment bien, mais après réflexion, elles sont ne sont pas durables sur le long terme. Nous sommes tous là et espérons de bonnes idées. »


Andreas Görlich (Alfons Haaf Polyäthylen-Werk GmbH)

Le bois comme alternative durable
Il existe déjà une approche positive : « Les consommateurs découvrent par eux-mêmes les anciennes variétés. Les légumes classiques de l’automne et de l’hiver sont très prisés en ce moment, alors pourquoi ne serait-ce pas possible aussi pour l'emballage ? Nous pouvons considérer le bois comme une alternative viable. »

Uwe Groll, de Grow eV, l'association pour les emballages en bois respectueux de l'environnement, approuve cette approche : « L'industrie recherche désespérément de nouvelles matières premières renouvelables pouvant être transformées en emballages. Les caisses en bois ont déjà fait leurs preuves et sont vraiment naturelles. » Pour rappeler cette possibilité à l'industrie, il était intervenu lors de l'événement.


Friedhelm Wagner (Interseroh Pool-System), Uwe Groll (Grow eV), Markus Nöthen (Redpack Maschinen)

Un des exemples illustrant cette possibilité est, entre autres, la société française Prince de Bretagne, qui fournit ses choux-fleurs dans des caisses en bois typiques depuis une éternité. « Les produits régionaux sont dans des boîtes en français qui peuvent servir en même temps de cartes de visite pour l'entreprise », expliquent les experts.


Alexander Hartel (Gemüsering), Veronika Pavcovich (Terra GmbH), Dimitri Wagner (Edeka Südwest)

Meilleure éducation
Andreas Görlich de Alfons Haaf Polyäthylen-Werk GmbH espère avoir des idées sur le long terme : « Il n'y a pas de directives claires et il y a beaucoup d'incertitude chez les conditionneurs, dans la vente au détail et chez les consommateurs. Personne n’a de solution - et il n’existe certainement pas de solution mondiale. » À moyen terme, il pense que l'avenir réside dans une meilleure éducation concernant les avantages du plastique et les moyens de recyclage appropriés.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)