Augmentation de la superficie consacrée à la pomme de terre dans le nord-ouest de l'Europe

Sur la base d'une estimation provisoire du NEPG (North-Western European Potato Growers), la superficie des 5 plus grands pays producteurs de pommes de terre a augmenté pour passer à 609 000 ha de pommes de terre de consommation. La plus importante jamais vue. Bien qu'il ne s'agisse pas du chiffre définitif (les chiffres définitifs seront publiés début juillet), les estimations montrent une croissance de 2,4 % par rapport à l'année dernière et de 8,4 % par rapport à la moyenne sur 5 ans. Tous les pays producteurs de pommes de terre du continent sont en croissance, avec la France et la Belgique en tête. La crainte que le manque de pommes de terre de semence à cultiver pour augmenter la superficie n'était pas tout à fait réaliste (plus de petites tailles utilisées, plus de semences coupées) même si les prix ont augmenté. De même, les coûts de production, en raison des coûts plus élevés des semences et parfois des loyers fonciers plus onéreux, seront probablement supérieurs à ceux de l'an dernier. Pour la Grande-Bretagne, il est encore trop tôt pour une première estimation, c'est pourquoi nous avons calculé ici la moyenne sur 5 ans. Toutefois, toute augmentation de la superficie pourrait être limitée par la saison difficile de l'an dernier et les prix élevés des semences.

Des cultures semées tôt
Dans les cinq pays, les semis ont été effectués plus tôt, mais en raison du froid qui a marqué le début de la saison de croissance, la récolte est maintenant à un niveau médian. Les pommes de terre primeur en Allemagne et en Belgique seront récoltées principalement à la mi-juillet (avec les premières, sur de très faibles volumes, fin juin), soit une semaine plus tard que la moyenne.

Lors de la dernière réunion du NEPG, les membres ont convenu que l'augmentation de la zone était conforme à la tendance de la demande croissante pour la transformation et l'exportation. Le NEPG a souligné que c'est toujours le rendement et non la superficie qui déterminera la quantité de récolte finale, et que la saison de croissance est encore longue. En raison du non-report de la récolte 2018, la prochaine saison de pommes de terre sera plus longue que d'habitude et pourrait nécessiter plus de pommes de terre. La quantité extrêmement faible de pommes de terre disponible en stock et l'arrivée de la récolte précoce une semaine plus tard constitueront un défi pour l'industrie de la transformation qui a un grand besoin de matière première.

L'eau est un élément critique
Tous les pays considèrent que la situation de l'eau pose de grands défis, car les niveaux dans les réservoirs et les puits ainsi que les réserves souterraines sont bien inférieurs à la moyenne. La pluie est nécessaire pour la culture et pour garantir la possibilité d'irrigation là où c'est possible. Certaines restrictions ont déjà été imposées.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)