Les producteurs de fruits annoncent leur coopération pour enrayer les atteintes croissantes à la propriété intellectuelle

Quatre des plus grands producteurs de fruits du monde vont coopérer afin de mettre un terme aux tentatives en cours d'appropriation de matériel végétal exclusif et de violation de leurs droits de propriété intellectuelle, ont annoncé aujourd'hui les représentants des entreprises présentes au premier Sommet mondial du raisin.

La nouvelle organisation est The Breeders Alliance Company Ltd, et ses membres fondateurs sont Grapa Varieties Ltd, IFG, SNFL et Sun World Innovations.

La Breeders Alliance a été créée pour aider ses membres dans la mise en application de la loi en surveillant collectivement les principaux marchés de gros et de détail pour la vente de fruits suspects mal étiquetés, contrefaits et/ou portant atteinte aux droits apposés sur les variétés végétales et autres intérêts commerciaux de ses membres, ainsi que le contrôle et l'analyse de ces droits de marque déposée. La production sous licence des variétés des adhérents provient de la plupart des pays producteurs de raisins ; les fruits sont distribués sous licence aux importateurs et aux supermarchés en Asie, en Australie, en Amérique du Nord, en Europe, au Royaume-Uni et dans les autres grands marchés.

Les outils de surveillance comprennent des études de marché dans tous les secteurs pertinents, une base de données centrale sur l'ADN pour le suivi, l'identification et la déclaration des variétés de fruits exclusives, et des efforts de collaboration pour exposer les pépinières, producteurs et négociants qui contreviennent aux droits de propriété et qui violent les lois en matière de propriété intellectuelle des pays producteurs et consommateurs.

« Au cours des dernières années, nos entreprises ainsi que d'autres ont développé et introduit plusieurs dizaines de nouvelles variétés de raisin de table avec des profils gustatifs améliorés et spécifiques, une plus grande qualité après récolte, un caractère saisonnier étendu et toute une série de critères de qualité », ont déclaré conjointement les dirigeants de The Breeders Alliance, dans un communiqué commun. « Les producteurs et les négociants, ainsi que les détaillants et les consommateurs ont grandement profité de cette sélection élargie de variétés de raisin plus savoureuses. Malheureusement, à mesure que nos nouvelles variétés exclusives gagnent en visibilité et que les producteurs et les détaillants obtiennent des résultats plus probants, nous assistons également à une augmentation alarmante de vols et de plantations non autorisées de vignes et des droits de propriété intellectuelle qui en découlent. Notre capacité à continuer d'investir dans des programmes de sélection de fruits à forte valeur ajoutée et à long terme est menacée par la contrefaçon et la vente croissante de fruits contrefaits. De plus, nous visons à protéger les intérêts de nos titulaires de licence qui se trouvent désavantagés sur le marché par les activités de ces producteurs sans licence, des détaillants et supermarchés qui pourraient courir le risque de vendre des fruits de producteurs non autorisés ou illicites. La formation de la Breeders Alliance a pour but de rassembler les principaux sélectionneurs de fruits, d'élever notre conscience collective et celle de l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement et d'enrayer cette activité illégale », ont-ils ajouté.

La collaboration des membres se limitera à la surveillance de la propriété intellectuelle et aux activités connexes, chaque membre demeurant responsable de ses propres activités d'octroi de licences et d'application.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)