Les pommes de terre écossaises aident à maintenir le secteur de la pomme de terre britannique

Selon les statistiques de l'AHDB (Agriculture and Horticulture Development Board) : après une saison 2018 difficile, les pommes de terre écossaises sont devenues de plus en plus essentielles pour maintenir l'offre cette année. 

L'Écosse a évité le pire de la sécheresse de l'année dernière avec une production à peine inférieure à la moyenne. Au fur et à mesure de la saison, une proportion croissante des stocks britanniques se ont été conservés au nord de la frontière.      

Auparavant responsables d'un quart des niveaux de la Grande-Bretagne, les chiffres publiés jusqu'à la fin du mois de mars montrent que les producteurs écossais représentent désormais 34 % du total des stocks détenus par les producteurs.

Pour garantir la robustesse de ses statistiques sur la production et les stocks en Grande-Bretagne, l'AHDB effectue des enquêtes régulières sur les niveaux des stocks (fin novembre, fin janvier et fin mars) à l'aide de son panel de producteurs, composé d'environ 500 producteurs de pommes de terre enregistrés qui fournissent des informations sur l'utilisation des semences, les rendements, les stocks et les ventes de leur ferme.

En raison de la forte demande et des problèmes de stockage, une diminution supérieure à la moyenne de stockage a été observée en Angleterre et au Pays de Galles entre novembre et janvier. Néanmoins, les taux de prélèvements en Écosse sont restés stables, la qualité permettant aux pommes de terre de mieux se conserver dans les magasins.

Aidan Wright, analyste chez AHDB, explique : « Le début de la saison a été marqué par une réduction importante de la production en Grande-Bretagne, en partie atténuée par un important report de la récolte 2017. »

« L’Écosse est restée relativement stable, de grandes quantités de pommes de terre de culture anciennes ayant été commercialisées pendant la nouvelle saison. Cela a contribué à réduire la dépendance vis-à-vis de la nouvelle récolte en début de saison. La situation relativement saine au nord de la frontière signifie que la production écossaise a soutenu la demande dans le sud. »   

« Depuis la récolte, les pommes de terre écossaises ont quitté lentement et régulièrement les magasins des producteurs, se dirigeant vers le sud de la frontière et traversant la Manche vers l'Europe continentale. » 

« Alors que la récolte 2019 semble bien commencer à ce stade, les réserves de pommes de terre restantes en Écosse contribueront dans une certaine mesure à garantir les approvisionnements en colis en Grande-Bretagne pour le reste de la saison. Les exportations continuent d'exploser et on suppose que la majorité d'entre elles provient de l'Écosse. »

Pour plus d'informations :
Sarah Hunter-Argyle
AHDB
Tél. : +44 131 297 7466
sarah.hunterargyle@ahdb.org.uk
www.potatoes.ahdb.org.uk


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)