Lancement de la saison des prunes espagnole dans la région d'Estrémadure

La saison de la prune vient de commencer à Badajoz, la plus importante région productrice de ce fruit à noyau en Espagne et en Europe. « Aujourd'hui, nous avons officiellement donné le coup d'envoi de notre saison et nous avons déjà des volumes », déclare José Aurelio García, directeur de la coopérative Explum, basée dans la région d'Estrémadure. 

« Les vendanges ont commencé huit à dix jours plus tôt que l'an dernier, alors qu'elles avaient été retardées, et environ quatre ou cinq jours avant ce qui constituerait une saison normale, à cause du temps chaud qui a duré tout le printemps. Certaines tempêtes de grêle ont été enregistrées dans la région de Las Vegas Altas, mais il est encore trop tôt pour savoir quel impact ça aura sur la campagne mondiale », a-t-il déclaré.

Bien que la production de prunes d'Estrémadure ait diminué de 50 % l'an dernier, la récolte de cette année devrait revenir à un niveau normal. « L'année dernière, nous avons eu des difficultés à nous approvisionner en fruits en raison de la faible production, surtout pour les petites tailles. Cette année, cependant, nous récoltons les volumes habituels, sans excédents, et avec une grande variété de tailles », explique José Aurelio.

Actuellement, Explum commercialise la variété Black Splendor, qui est une culture très répandue dans la région. « La demande et les prix sont élevés en ce moment, ce qui se produit habituellement lorsqu'un nouveau produit saisonnier arrive sur les étals. Au début, il est facile de répondre à la demande, bien que les prix changent graduellement tout au long de la saison en fonction de l'offre et de la demande. Il faut tenir compte du fait que le pic des ventes de prunes se situe après la seconde moitié du mois de juillet. »

La société expédie des prunes noires, rouges et jaunes vers de nombreuses destinations en Europe, y compris vers les pays nordiques et orientaux, ainsi qu'outre-mer. « Nous verrons quel sera l'impact des productions locales dans les pays où nous exportons, comme l'Allemagne, la Pologne ou l'Italie. A cette époque de l'année, l'Espagne est le seul pays qui puisse offrir un approvisionnement continu, avec une large gamme de calibres et de bons degrés Brix, bien qu'il soit difficile de concurrencer, en termes de prix, les productions locales de chaque pays pris individuellement. Ensuite, contrairement à l'année dernière, nous aurons une plus grande disponibilité de fruits ce qui nous permettra de mieux répondre à la demande des marchés étrangers. »

Selon José Aurelio García, chaque marché a des goûts différents. « La Pologne exige des conditionnements de 10 kilos et des prunes rouges et jaunes de gros calibre avec de la pruine, cette couche poudreuse que le fruit produit naturellement et qui lui offre une durée de conservation plus longue. Pour certains marchés, comme l'Asie, le Canada, l'Espagne, le Portugal ou le Mexique, la pruine est un symbole de fraîcheur, tandis que sur d'autres marchés, elle est considérée comme peu attrayante et donc pas très plébiscitée. Au Royaume-Uni et dans les pays baltes, la demande en prunes rouges de petit calibre et sans pruine est plus forte. L'Allemagne exige surtout des petites prunes noires dans des emballages de 5 kilos et des formats de type paniers, alors que le Portugal préfère généralement des prunes noires et rouges de grande taille recouvertes de pruine. »

 

Pour plus d'informations :
José Aurelio García
Explum SC
Tél. : +34 924446338
Cell. : +34 615289854
jagarcia@explumsc.com
www.explumsc.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)