Le marché rebondit au bout d'une semaine

« De belles semaines en perspective après une baisse du marché de la tomate »

Ces dernières semaines, le marché de la tomate s'est illustré par des prix bas. Les cours sont en baisse depuis fin avril, mais ils se sont désormais stabilisés ; il semble qu'il y ait encore quelques belles semaines à venir. « Les productions cessent d'augmenter après le jour le plus long de l'année, mais la demande augmente encore, si bien que la période des vacances est bien remplie », confirme un trader au sujet de la conjoncture sur le marché. « Ensuite, nous devrons attendre et voir ce que la période des fêtes nous réserve. Ça pourrait être décevant. »

Bien que les prix de la période avril-juin n'aient pas été les plus élevés des dernières années, l'évolution des prix cette année est différente de celle de l'an dernier. « L'année dernière, les prix étaient plus élevés qu'aujourd'hui et ont commencé à baisser à la mi-juin. Cette année, la pré-saison est terminée et on aperçoit déjà une hausse des prix. »

Il est toujours difficile d'identifier la raison de la hausse des prix. Ce qui est clair, c'est que l'Espagne était vide il y a presque deux semaines et que l'offre en provenance du Maroc est en baisse. « Mais ce n'était pas si différent l'année dernière. Ce qui importe, c'est que les conditions météorologiques ce printemps ont été pires que l'an dernier, ce qui a entraîné une baisse de la consommation. Et ce, malgré le bon niveau des productions aux Pays-Bas et en Belgique. »

Actuellement, les tomates en grappes sont vendues environ 50 cents le kilo, ce qui est normal en cette période de l'année et le prix des tomates en vrac est également correct. Pour les tomates cerises et les mini-tomates prunes, les prix des échanges commerciaux journaliers ont même dépassé 2 euros le kilo à un certain moment. « Les prix sont supérieurs à la moyenne pour la période de l'année. Il y a une semaine et demie, ce n'était pas comme ça. Ce sera différent dans une semaine, mais malheureusement, les prix augmentent toujours plus lentement qu'ils ne baissent. »


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)