Reportage photo : Les 50 ans de Blue Whale

Jeudi dernier, Blue Whale a présenté en avant-première son nouveau logo. Le cinquantième anniversaire de la société fût également l’occasion de retracer l’incroyable histoire de l’entreprise, qui a su, avec un réseau comptant aujourd’hui 300 fruiticulteurs, 400 clients et une trentaine de stations fruitières, s’imposer comme une référence en France et à l’international dans le secteur de la fruiticulture.

Cliquez ici pour visionner le reportage photos

Années 70 : Du shipping au verger
Les premières années qui ont façonné l’entreprise que l’on connaît aujourd’hui, ont été racontées lors d’un témoignage audio-visuel de Daniel Corbel (président-délégué de la commission internationale d’Interfel), qui a joué un rôle prépondérant dans le développement de Blue Whale. A l’époque où les coopératives misaient sur l’exportation et la conquête de nouveaux marchés hors-Europe, Daniel Corbel rejoignit l’entreprise pour ses compétences maritimes, que l’on jugeait plus difficiles à acquérir que la connaissance des vergers.

Années 90 : Après des temps difficiles, un redressement spectaculaire
Alain Vialaret, directeur général du groupe, prit ensuite la parole pour présenter Blue Whale dès la fin des années 80, où l’entreprise mena une politique de diversification. Mais Blue Whale connut à cette époque des temps difficiles. Le gel du 21 avril 1991 détruisit 90 % de la production, laissant la région du Sud-Ouest sans fruit. L’année d’après, le sort s’acharna de nouveau sur l’entreprise avec la surproduction européenne de 1992, où seulement 50 % de la récolte fût commercialisée.

Alors que l’on annonçait la fin de la production de pommes dans le Sud-Ouest et donc, la fin de Blue Whale, l’entreprise su prendre le tournant qui la propulsa de nouveau au sommet. La stratégie de la société fut entièrement redéfinie et recentrée sur les fondamentaux. Le client en est la priorité absolue, et la nécessité de restructurer les vergers et de moderniser les stations fruitières s’impose. Une politique de réduction des coûts est menée et en 1996, les efforts payèrent. L’entreprise repartit avec des performances étonnantes et un développement rapide de son portefeuille clients.  


Alain Vialaret

Blue Whale mènera également une stratégie de communication qui renforcera la marque. L’entreprise enchaînera les salons et animations qui lui permettront d’être référencée dans un grand nombre de pays. Dans les années 2000, les volumes des coopératives de Blue Whale n’étant plus assez suffisants, la société entreprit de fidéliser de nouveaux groupes de producteurs et s’ouvrit à de nouveaux partenaires. Alain Vialaret conclut son discours en rappelant que la clé de la réussite de Blue Whale sont les hommes, sans lesquels rien n’aurait été possible.

Cliquez ici pour visionner le reportage photos

Vers de nouveaux horizons 
Christophe Belloc, président de Blue Whale, acheva la présentation en exposant les ambitions de l’entreprise, comme celle de se positionner en tant que groupe moteur dans la production de pommes bio et écoresponsables, avant d’afficher en avant-première le nouveau logo.


Jean-Philippe Belloc et Christophe Belloc

La soirée se poursuivit dans une ambiance détendue, autour d’un délicieux cocktail dînatoire agrémenté par la présence d’un groupe musical. Producteurs, clients, partenaires, fournisseurs et collaborateurs, venus de France et du monde entier étaient alors réunis pour célébrer cette cinquantième année de succès.


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)