Pays-Bas : les résidus de pesticides sur les fruits et légumes ont continué à diminuer entre 2013 et 2017

Le nombre de fruits et légumes contenant plus de pesticides que la quantité légalement autorisée a continué à diminuer. Cette diminution a été observée entre 2003 et 2010 et s'est poursuivie entre 2013 et 2017, selon une évaluation intermédiaire de la politique néerlandaise en matière de pesticides. Pour cette évaluation, l'Institut national néerlandais pour la santé publique et l'environnement (RIVM) examine dans quelle mesure ils ont pu maintenir la sécurité alimentaire au niveau actuel.

Le gouvernement néerlandais souhaite que la quantité de fruits et légumes, sur le marché néerlandais, contenant trop de résidus de pesticides reste faible. Des études menées sur le RIVM montrent que cela s'est déjà produit entre 2013 et 2017. Plus de 95 % des produits contenaient des concentrations inférieures à celles autorisées par la réglementation. 

Résidus principalement sur des produits hors Europe
Les produits de pays extérieurs à l’Europe, tels que les baies de Goji, excèdent de moins en moins les normes en matière de pesticides, bien que cette évolution ne soit pas encore stable. Il faut continuer à faire attention aux concentrations, aussi faibles soient elles. La NVWA (Autorité néerlandaise de sécurité des aliments et des produits de consommation) concentre donc plus souvent son plan de contrôle national sur ces produits, plan qui décrit la surveillance officielle des produits quant à la présence de résidus. Pour les produits néerlandais, le nombre peu élevé de produits concernés est resté le même qu'en 2010.

Des supermarchés plus stricts
Le faible pourcentage de produits contenant trop de résidus de pesticides montre que les agriculteurs sont prudents avec ces substances. Par ailleurs, les produits provenant de l'extérieur de l'Union européenne sont inspectés de manière plus rigoureuse. Depuis le début de ce siècle, les supermarchés ont également des exigences plus strictes à ce sujet, mais le degré d'influence de cette mesure n'a pas été pris en compte lors de cette étude.

Meilleure information du grand public 
Les rapports à destination du grand public sur les résidus de pesticides ont été ajustés depuis 2010. Dès lors, le Dutch Food Center et le NVWA ont activement diffusé des informations sur les résidus de pesticides, et sont un interlocuteur privilégié pour toutes ces questions. Néanmoins, les populations continuent de s'inquiéter de la présence de pesticides sur les aliments. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer les causes de cette inquiétude et comment cette inquiétude pourrait être réduite.

Pour plus d'informations, se reporter à l'évaluation intermédiaire du rapport Gezonde Groei, Duurzame Oogst - Deelproject Voedselveiligheid  (Healthy Growth, Sustainable Harvest - Partial Project Food Safety ) sur le site internet du RIVM (lien vers le rapport néerlandais).

Source : RIVM


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)