L'Asie n'est pas encore la solution face à la surproduction de pommes en Europe

L'Asie reste un défi et doit être considérée comme une zone stratégique en termes d'investissements à moyen et long terme. Lorsqu'il s'agit de pommes, ce marché n'est accessible qu'avec des produits adaptés en termes de variété, de qualité (après des semaines de voyage en conteneurs) et de saveur.

Récemment, une délégation de responsables européens et de producteurs italiens de pommes a présenté une campagne promotionnelle de trois ans - « Natural Goodness from the Italian Alps » (Les bienfaits naturels des Alpes italiennes) - destinée aux consommateurs asiatiques et axée sur la qualité. Elle prévoit une série de dégustations/échantillonnages dans les centres commerciaux, des publicités dans les médias et sur les réseaux sociaux ainsi que des initiatives impliquant des influenceurs.

Les activités ont débuté officiellement en février 2019 et se poursuivront jusqu'en février 2020. L'objectif est de placer les pommes italiennes sur les marchés asiatiques afin d'accroître leur compétitivité, leur exportation et leur consommation, en particulier dans des pays comme la Malaisie, l'Inde, Singapour, Hong Kong et le Vietnam.

Il est important de faire la distinction entre les marchés « ouverts » et les marchés où les protocoles phytosanitaires sont encore en discussion ou en cours de détermination. La Malaisie, Singapour et Hong Kong font partie de la première catégorie. 

Les États-Unis et la Nouvelle-Zélande, suivis de l'Afrique du Sud, sont les principaux acteurs en Asie du Sud-Est. Ils ont créé un marché basé sur un type de produits spécifiques. Le secteur estime que l'Asie a du potentiel pour l'avenir, mais avec des variétés nouvelles qui peuvent attirer les consommateurs. Ces marchés ne se décident pas facilement et exigent des pommes sucrées, croquantes et de grande qualité. L'Italie ne peut donc pas concurrencer les variétés traditionnelles, mais le renouvellement variétal actuellement en cours pourrait lui être utile.

La qualité est en général très élevée sur les marchés de gros et dans la distribution moderne - il existe des produits innovants avec de bonnes qualités et une excellente couleur. Ces pays ne sont pas des producteurs de pommes et ils n'importent que des produits de grande qualité. 

Des pommes différentes selon les pays
Les marchés asiatiques sont en forte croissance en termes de population, de classe moyenne et de PIB par habitant, ils exigent donc des normes élevées. Néanmoins, la Thaïlande est le seul marché qui a tendance à acheter des pommes plus acides alors que les autres préfèrent les fruits plus sucrés.

Exportations italiennes de pommesSource : Assomela/CSO basé sur les données ISTAT - Cliquez ici pour agrandir

Malaisie
Les producteurs italiens de pommes recommenceront à approvisionner le marché malaisien à l'automne 2019. Les pommes seront disponibles chez les principaux distributeurs et les prix refléteront la qualité supérieure du produit. Ambrosia figurera parmi les variétés club.

En 2016, la Malaisie a importé plus de 115 000 tonnes de pommes, en provenance essentiellement d'Afrique du Sud, de Chine et de France. La part européenne représentait 9,7 % du total - 86,41 % provenaient de France, 6,13 % d'Espagne et 5,20 % d'Italie (données Comtrade). L'Italie est le premier producteur de pommes de l'UE, mais n'a pas encore renforcé sa position en Asie du Sud-Est.

Une pomme italienne sur deux est exportée, surtout vers le reste des 28 pays de l'UE, suivie du Moyen-Orient, des pays tiers et de l'Afrique.

Vietnam
Comme l'a montré la dernière réunion du Conseil des Affaires étrangères de l'UE, l'accord de libre-échange entre l'UE et le Vietnam devrait être officiellement signé le 30 juin. Il assurerait également la protection de 169 IGP européennes et inclurait l'élimination quasi totale (99 %) des droits de douane.

En raison de sa nature de compétence partagée, l'accord sur la protection des investissements doit être ratifié par tous les États membres avant d'entrer en vigueur, le processus sera donc plus long. 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)