Les produits bio en provenance du Maroc se cherchent une place à l’international

Le journal L’Economiste a révélé que le Maroc consacre 9 600 hectares de terres arables à la culture du bio ; fruits, légumes, plantes aromatiques, céréales, produits transformés (huiles), élevage, l'huile d'argan. 

Au total, le pays produit 94 000 tonnes à l’échelle nationale, dont environ 17 % (16 000 tonnes) destinés à l’export. Ses principaux clients sont la France avec 3 500 et 4 000 tonnes, suivis de l’Allemagne (entre 3 000 et 3 500 tonnes), de la Suisse (un peu plus de 500 tonnes) et les Hollandais. La Turquie, l’Espagne, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis sont aussi, dans une moindre mesure, des pays destinataires.

Le potentiel pour les produits bio marocains est important : « le consommateur est sensible et familiarisé à tout ce qui est naturel, beldi, halal ». Cependant, il faudrait l’émergence d’un marché local qui induirait une baisse des coûts de production, permettant ainsi aux prix d’être plus abordables et de meilleures marges pour les cultivateurs locaux. Le surcoût au Maroc est en effet estimé à 50 voire 100 %, en fonction des produits et du producteur. 

Pour se faire une place sur le marché mondial du bio, le « Made in Morocco » doit encore relever de nombreux défis tels que le coût des intrants, la demande intérieure, les semences, et un certain vide juridique…

Source : le360.ma


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)