L’avancée des engagements de La Compagnie Fruitière pour une production plus durable de la banane

Au terme de bientôt trois années de partenariat avec le WWF France,
l'entreprise présente l’avancée de ses engagements pour une
agriculture plus durable.

La route est tracée vers les 20 % des bananeraies en agriculture
biologique à horizon 2025
La Compagnie Fruitière et le WWF France ont identifié comme
essentiel de promouvoir une consommation plus responsable de la
banane, deuxième fruit le plus consommé par les français, notamment via la valorisation de l’agriculture biologique.
Par l’acquisition de nouvelles surfaces et par la conversion de certaines de ses plantations historiques, la production de bananes biologiques, initiée en 2014 à la Compagnie Fruitière, a très fortement progressé depuis 2016 : elle représente en 2018 7 % de ses bananeraies, en bonne voie vers l’objectif 2025 de 20 %.

Le projet « 4x sans » en collaboration avec le CIRAD se concrétise en actions terrains
En collaboration avec des experts du CIRAD, la Compagnie Fruitière a réalisé en 2017 un diagnostic des contraintes terrains à la mise en
œuvre du projet « 4x sans » au Ghana, en Côte d’Ivoire et au
Cameroun, avec l’objectif d’éliminer progressivement les herbicides,
fongicides, insecticides et nématicides là où les conditions sont jugées
favorables.

Il ressort de ce diagnostic, l’identification d’un plan d’actions
prioritaires structurées autour de l’agroécologie, pour chacun des pays
de production. Les conditions agro climatiques au Ghana ont déjà
permis d’avancer vers cet objectif de projet « 4x sans », un des
challenges restant est de maintenir des niveaux de rendement
économiquement viables.

L’amélioration des pratiques agricoles est déjà en marche avec des
résultats positifs : une réduction depuis 2016 de 12 % des quantités de matière active utilisées dans les produits phytosanitaires pour les 3
filiales de production de bananes (PHP au Cameroun, SCB en Côte
d’Ivoire et GEL au Ghana). Ceci est possible grâce à de nouveaux
itinéraires techniques, qui optimisent le nombre de traitements,
notamment grâce à des suivis précis de niveau d’infestation et ce
malgré une pression parasitaire particulièrement forte dans certains
pays.

Ces actions innovantes pour une banane plus durable, devraient
prochainement être visibles par les consommateurs qui sont de plus en plus soucieux de l’origine des produits et des modes de production.



La Compagnie Fruitière, partenaire du WWF France
Pour rappel, cette démarche de partenariat s’inscrit dans le cadre de
la mise en œuvre des lignes directrices de la norme ISO 26000, cadre
de référence de la politique de développement durable de la
Compagnie Fruitière. Le WWF France a accompagné l’entreprise dans la mise en œuvre d’actions concrètes répondant à trois objectifs
majeurs de sa politique de développement durable :
• Amélioration continue des pratiques agricoles avec pour objectifs
la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires et de
fertilisants de synthèse ainsi que le développement de l’agriculture biologique sur 20% de ses surfaces d’ici 2025.
• Expérimentation de modes de production innovants et plus
durables en Afrique en développant de nouvelles pratiques agro
écologiques sur des surfaces conventionnelles.
• Promotion d’une consommation plus responsable de la banane par
la sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire, la promotion
de l’agriculture biologique et du commerce équitable.

Pour plus d'informations :
- sur le partenariat :
https://www.wwf.fr/qui-sommesnous/entreprises-partenaires/compagnie-fruitiere 
- sur l’objectif du WWF : https://www.wwf.fr/champsdaction/alimentation 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)