Lancement de la saison des myrtilles à la ferme Heermanns Blaubeerland

« Nous ne nous attendons certainement pas une récolte exceptionnelle en 2019 »

La sécheresse de l'été dernier continue de préoccuper les producteurs de myrtilles de Basse-Saxe. « Nous ne nous attendons évidemment pas à une récolte record », a affirmé Heiner Husmann, membre du conseil d'administration de l'association des asperges et de Beerenanbauer eV, le jeudi 27 juin, à l'occasion de l'ouverture de la saison de Heermann's Blaubeerland à Grethem. Il poursuit « Néanmoins, il n'y a aucune raison de s'inquiéter quant à la quantité et la disponibilité du produit. On s'attend actuellement à des rendements moyens et à une excellente qualité de fruit. »

Heiner Husmann (Association des producteurs d’asperges et de fruits rouges) annonce les prévisions pour la saison à venir.

Sur la ferme de la famille Badenhop, sont célébrés l'ouverture de la saison et un double anniversaire. Il y a 85 ans, le pionnier de la production de myrtilles en Allemagne - Wilhelm Hermann - a fondé une première usine de production à Grethem. Il y a 25 ans - en 1994 - la famille de producteurs actuelle a repris les activités de production, après quoi la structure de culture et de commercialisation a été progressivement élargie et professionnalisée.

Manfred Ostermann (district de Heidekreis) et l'hôtesse Christina Badenhop (Blaubeerland & Blaubeergarten GmbH)

Stockage d'eau et irrigation
La sécheresse extrême de l'année écoulée est toujours visible dans les plantations de Basse-Saxe. Dans de nombreuses fermes, l'humidité hivernale n'a pas suffi à compenser les déficits de l'été dernier. Cela conduit à des volumes très différents, en fonction de la capacité de stockage en eau des sols sur lesquels poussent les arbustes. « Nous constatons beaucoup de lacunes », explique Husmann. Ici, les arbustes ne produiront tout simplement pas ou beaucoup moins que dans les endroits mieux desservis. 


Rainer Beckedorf (secrétaire d'Etat au ministère de l'Agriculture de Basse-Saxe)

Même la récolte de 2019 pourrait être perturbée par les réservoirs d’eau vides, explique le producteur de myrtilles qui espère des pluies estivales régulières entre juillet et septembre : « Cette année, nous avons besoin d'eau régulièrement pour obtenir un bon rendement en fruits rouges et en qualité. « Les producteurs de fruits rouges pourraient aider à l'irrigation mais ce n'est pas comparable à une pluie de temps en temps. »


De gauche à droite : Anja Gieske-Helmsen (culture des fondements et du commerce), Heiner Husmann (Association des producteurs d’asperges et des petits fruits), Reine Myrtille Johanna II, Manfred Ostermann (Comté de Heidekreis), les hôtesses Christina et Hannes (Badenhop Blaubeergarten GmbH), et Rainer Beckedorf (secrétaire d’État au ministère de l’Agriculture de Basse-Saxe) 

Augmentation de la superficie de deux-tiers 
Les myrtilles cultivées sont quantitativement les fruits rouges les plus importants en Allemagne. Dans l’État de Basse-Saxe, environ 75 % du volume total de la production allemande est cultivé. En 2018, 8 457 tonnes de myrtilles ont été récoltées dans 162 usines de production en Basse-Saxe, contre 12 764 en Allemagne chez 453 autres producteurs. Ce résultat montre également que les exploitations de Basse-Saxe occupent en moyenne une superficie relativement importante. Enfin, la superficie totale cultivée en myrtilles a augmenté d'environ deux tiers depuis 2012. La totalité de la production agricole allemande comprend 3 040 hectares, dont 1 921 hectares situés en Basse-Saxe (Source : Stat. Office fédéral 2018).

Une galerie complète d'images et plus d'informations sur le nouveau système de refroidissement et d'emballage de Blaubeergarten GmbH seront disponibles la semaine prochaine sur FreshPlaza.de!

Pour plus d'informations : 
Vereinigung der Spargel- und Beerenanbauer e.V.
Steinstraße 14
26209 Sandhatten
Tél. : 04482 9082130
kontakt@spargelundbeerenanbauer.de  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)