Dans les Pyrénées-Orientales, des producteurs se demandent si le label Bio peut aller plus loin

Il a été montré récemment que le label « Bio » ne veut pas forcément dire « éco-responsable ». Dans les Pyrénées-Orientales, deux viticulteurs ont décidé de pousser la démarche plus loin.

Dominique Génot et son épouse Solenn ont de nombreuses années d’expériences dans la viticulture.  Ils ont travaillé dans certains des domaines les plus renommés, dont ceux de Toscane durant 10 ans. Aujourd’hui installés à Tarerach, en Occitanie, ils exploitent des vignes à 600 m d’altitude dans Le Mas Llossanes.

« Nous n'utilisons aucun produit d'origine chimique dans les vignes, expliquent-ils. A la cave de vinification, nous ne conservons que les sulfites à dose minimum. Nous sommes en bio et nous travaillons aussi en biodynamique. Le label bio est bien connu, mais il serait intéressant de le voir évoluer avec éventuellement une échelle graduée pour identifier les agriculteurs qui vont plus loin que la non-utilisation de produits phytosanitaires. »

Il y a peu, ils ont remporté le deuxième prix « Terroirs d’avenir » d’une valeur de 20 000 euros pour leur projet de cave de vinification alliant photovoltaïque, énergie positive, récupération de l'eau de pluie et gestion des effluents. 


Source : lindependant.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)