« Forte demande mais offre limitée en pastèques et poivrons de Murcie cette année »

Les coopératives comme Surinver ont été touchées par une saison de poivrons avec des volumes plus faibles que d'habitude et une forte demande, ce qui a entraîné des prix élevés aux enchères et des difficultés à remplir les programmes d'approvisionnement dans les supermarchés. FreshPlaza a visité cette entité, qui compte environ 400 producteurs, basée dans la municipalité de Pilar de la Horadada, à Alicante, à quelques mètres de la frontière avec Murcie. La coopérative est également en pleine saison des pastèques, de maïs sucré et de citrouille. Elle continue à miser fortement sur les produits transformés « prêts-à-manger », en se positionnant comme leader sur le marché espagnol.

« Il est difficile de satisfaire la demande en poivrons cette année »
« Il n'est pas normal d'avoir des volumes aussi limités à cette époque de l'année. Les poivrons ont leurs cycles, avec des hauts et des bas en termes de production », explique Javier Antonio García Linares, directeur commercial de Surinver.

« Il est normal que la production baisse en mai sur environ 3 semaines et qu'elle rebondisse à nouveau en juin, bien que cette année il n'y ait pas eu de reprise et que les volumes soient à des niveaux très bas. »

« En même temps, les Pays-Bas, notre principal concurrent sur le marché du poivron, semblent diversifier leurs destinations et expédier davantage vers des pays comme les États-Unis et le Canada, nous laissant plus de place sur les marchés européens. Compte tenu de la pression exercée par les volumes du pays, la demande est encore plus forte, et nous nous efforçons de couvrir les programmes. »

Les prix aux enchères sont exorbitants, et bien que Surinver n'achète pas à des intermédiaires, ils finissent par avoir un impact sur les négociations menées avec les grands distributeurs.

« Nos accords avec les chaînes de supermarchés sont conclus à des prix inférieurs à ceux des ventes aux enchères, car si les détaillants achetaient à de tels prix, ça se répercuterait directement dans les rayons. Nous travaillons avec un modèle de programmes à moyen et long terme qui ne laisse aucune place à la spéculation. Quoi qu'il en soit, malgré les difficultés, on espère clôturer la saison avec de bons résultats ». 

La coopérative produit des poivrons pour l'exportation, mais aussi des poivrons longs Clovis ou Lamuyo pour le marché intérieur et la France, ainsi que d'autres spécialités, comme le piment Padrón, Palermo ou piment fort. 

« Nous avons un plus grand volume de poivrons, qui gagnent de plus en plus de terrain sur le Lamuyo dans cette région. Nous avons des programmes avec des chaînes de supermarchés, principalement espagnoles et françaises, auxquelles nous fournissons des poivrons Lamuyo. Nous allons donc conserver une certaine quantité d'hectares pour cette variété de poivrons », explique le négociant.

« La vague de chaleur en Europe a stimulé les ventes de pastèques »
La saison des pastèques de la coopérative bat déjà son plein. Le fruit est l'un de ses produits les plus importants en été, puisqu'elle expédie environ 20 camions par jour vers tous les marchés européens. Surinver est partenaire du Grupo Fashion, c'est pourquoi elle produit et vend des pastèques noires sans pépin sous cette marque. Elle produit également d'autres types de pastèques, comme les pastèques rayées ou jaunes, entre autres, mais dans une moindre proportion.

Cette année, alors que la superficie consacrée à la production de pastèques et le volume ont augmenté à Almeria, les chiffres sont restés les mêmes à Murcie et dans le sud d'Alicante. Le printemps froid et pluvieux dans ces régions, les fruits ne se sont pas bien développés et les rendements attendus ont été décevants. Et pour Murcie, la saison a démarré avec une demande relativement satisfaisante. 

« La première partie de la campagne espagnole de pastèques, avec une récolte dans la province d'Almeria, a été compliquée : la production a été supérieure à celle de la saison dernière mais la demande faible en raison du mauvais temps enregistré sur les marchés. Néanmoins, avec le passage des pastèques d'Almeria à celles de Murcie, les températures ont soudainement augmenté dans toute l'Europe et nous n'avons pas eu assez de fruits pour satisfaire toutes les commandes. Actuellement, les stocks sont à jour grâce à une demande stable. Si nous profitons de cette situation, en seulement deux semaines, nous aurons commercialisé au moins 50 % du volume de l'ensemble de la saison à des prix très intéressants. Il ne faut pas oublier que dans le secteur de la pastèque, tout peut changer rapidement et à tout moment », explique Javier A. García.

Investissement important dans la gamme des produits prêts à consommer : un segment en plein essor
Ces dernières années, les modes de vie et les habitudes alimentaires des gens ont changé. L'industrie alimentaire a donc réagi en cherchant à satisfaire les consommateurs, comme en témoigne l'augmentation des produits prêts à consommer. En 2018, Surinver a construit une nouvelle usine pour la fabrication de ces produits, la deuxième du genre pour l'entreprise.

« Nous sommes leaders nationaux dans la production de tomates gratinées, « escalivada » (genre de tapas aux légumes grillés) et poivrons grillés, ainsi que d'autres produits que nous avons déjà développés et de nouvelles lignes sur lesquelles nous travaillons pour l'avenir. En plus de la ligne de produits bio, nous voulons promouvoir la gamme du « prêt-à-manger », car on constate que les nouvelles générations sont de plus en plus soucieuses du développement durable, veulent manger plus sainement et recherchent la praticité. Les grandes chaînes de supermarchés misent de plus en plus sur ces produits, qui continuent à gagner du terrain dans les rayons. »

 

Pour plus d'informations :
Javier Antonio García Linares
jagarcia@surinver.es
www.surinver.es


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)