Mariska de Zoete, Fruca Marketing, Espagne :

« Notre envergure est notre force »

Fruca Marketing est un grossiste en fruits et légumes basé à Murcie, en Espagne. Au fil des ans, il est devenu un géant dans le domaine de la laitue, des melons et des pastèques, des agrumes et des poivrons. FreshPlaza a rendu visite à la société en ce début de saison du melon. La Néerlandaise Mariska de Zoete travaille depuis huit ans au sein de la division des ventes de la société.


Mariska avec le chef de l'usine d'emballage. 

« Nous avons eu 125 mm de pluie en avril. C'est inhabituel pour cette région. Cette pluie a entraîné une baisse de la première partie de la récolte, et donc une réduction de 30 à 35 % du nombre de Galias et de 20 à 35 % du nombre de Cantaloups et 5 à 10 % en moins de melons jaunes et de pastèques », explique Mariska.

« L'année dernière, la demande dans le nord-ouest de l'Europe a également commencé plus rapidement, en raison du temps sec qui règne là-bas. Cette année, tout est un peu plus difficile. Les melons sont extrêmement dépendants de la météo et les conditions météorologiques favorables dans nos pays de vente peuvent changer radicalement la situation. »

La récolte du melon bat son plein. 

Les pastèques sont une catégorie en croissance rapide
Chez Fruca, les melons couvrent une superficie de 350 hectares de melons jaunes, 450 hectares de Galia et 250 hectares de Cantaloup. Il existe ensuite 70 hectares de melons charentais, 40 hectares de Piel de Sapo et 140 hectares de pastèques. « Les pastèques, en particulier, forment une catégorie à part car c'est une variété dont la croissance est très rapide », poursuit Mariska.  

Les melons sont récoltés à l'aide des mêmes machines que celles utilisées pour récolter la laitue iceberg à ceci près que la laitue iceberg est emballée directement sur le terrain. Les melons, eux, sont emballés dans l'usine de conditionnement. Cette usine de lavage, de tri et d’emballage peut emballer jusqu'à 60 000 kg de melons ou 14 000 kg de poivrons par heure. Fruca dispose également de 42 000 m3 d'espace de refroidissement comprenant quatre refroidisseurs à vide.

Selon Mariska, la force de la société réside dans son envergure. « Nous disposons d'un grand volume de melons ainsi que de laitue, d'agrumes et de poivrons. En été, l'accent est mis sur les poivrons et les melons mais nous fournissons des agrumes toute l'année. En hiver, c'est principalement la laitue et le poivron. Ainsi, nous pourrons combiner facilement des produits ». 

« Nous préférons travailler sans intermédiaire. Mais nous travaillons avec plusieurs producteurs qui nous fournissent sur la base d'un contrat. Leur culture est effectuée conformément à nos normes et avec notre support technique. C'est aussi notre propre culture. Nous cultivons également les plantes en interne, autrement dit nous contrôlons l’ensemble du processus - des semis au client final », explique Mariska.

Fruca Marketing fournit des détaillants, des grossistes et des transformateurs dans toute l'Europe. La plupart des produits sont exportés vers des pays tels que l'Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la France, la Pologne et l'Italie. « Par exemple, la chaîne de supermarchés néerlandaise, Albert Heijn, est un client depuis le début. Notre expérience de la culture et de l'exportation nous permet de maîtriser les spécificités auxquelles nos pays de vente s'attendent », précise Mariska qui est responsable des exportations vers le marché britannique, entre autres.

Elle ne peut pas dire quel effet un éventuel Brexit pourrait avoir. « Ça pourrait néanmoins poser un gros problème. Nous avons déjà vu que diverses sociétés de transport qui se rendent au Royaume-Uni recherchent d'autres marchés. Le secteur ne peut pas réellement se permettre ces longues attentes. Ça peut prendre un jour ou deux de plus pour que les marchandises parviennent au client. »

1 700 hectares de laitue iceberg
La superficie cultivée en laitue de l'entreprise s'élève à 1 700 hectares de laitue iceberg, 70 hectares de Little Gems et 90 hectares de laitue Romaine et mini-Romaine. Environ 120 hectares sont réservés aux autres spécialités de laitue. La superficie totale des endives s'élève à 90 hectares et celle des poivrons à 475 hectares. Sur ce total, 138 hectares se trouvent au Maroc et 312 hectares de culture traditionnelle se trouvent à Murcie et à Almeria, en Espagne. La culture de haute technologie compte 25 hectares également à Murcie.

Il y a aussi les Sweet Palermos, qui sont des poivrons pointus, et les piments Tribelli à grignoter dans l'assortiment de Fruca. Ce sont en plus des blocs de poivrons californiens. Ces dernières années, la culture biologique est devenue un point central pour l'entreprise. « Les acheteurs allemands et scandinaves, en particulier, sont pris au piège », dit Mariska.

Fruca Marketing est une entreprise familiale. Son fils, Jose Cánovas Ruiz, a suivi les traces de son père. Les racines de l'entreprise sont les agrumes. Les installations de conditionnement des agrumes sont situées dans le village de montagne espagnol de Beniaján. « Nous fournissons des citrons, des mandarines et des pamplemousses. Nous pouvons traiter jusqu'à 20 000 kg d'agrumes à l'heure, et nous avons une chaîne séparée, d'une capacité de 8 000 kg / h, pour les citrons biologiques », poursuit Mariska.

Au total, ce sont des statistiques impressionnantes. « Mais avant tout, nos clients savent que nous sommes une entreprise stable. Ils apprécient la qualité de nos produits et savent que nous faisons ce que nous promettons », conclut Mariska.

Pour plus d'informations : 
Mariska de Zoete
Fruca Marketing
Tél. : +34 (0) 968 151 515
Cell : +34 (0) 638 105 411
Mariska.DeZoete@fruca.es   
www.fruca.es  


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)